Vu par Zibeline

La Flûte Enchantée et La Mélodie du bonheur : marionnettes à la Criée

Artisanat d’art, sans artifices

La Flûte Enchantée et La Mélodie du bonheur : marionnettes à la Criée - Zibeline

On fêtera le centenaire des Marionnettes de Salzbourg en février. Depuis le jeune Anton qui, en 1913, fit découvrir Bastien et Bastienne par les marionnettes qu’il fabriquait lui-même, jusqu’à sa petite fille Greti, manipulatrice virtuose, l’univers féérique de la famille Aicher tourne dans le monde entier. La Flûte Enchantée de Mozart, est la version de 1952 créée à New-York, sur un enregistrement de Ferenc Fricsay, avec une distribution de rêve : Rita Streich, Fischer Diskau, Ernst Haefliger,  Joseph Greindl… Caler les gestes sur le chant, les respirations, les émotions est un art si subtil. Mais durant l’air de Tamino on reste suspendu par l’élégance des mouvements si maitrisés, et les terribles vocalises de la Reine de la nuit die Hölle Rache, semblent chantées en direct ! On regrettera seulement les voix françaises parlées des récitatifs qui n’ont pas été modifiés et ont quant à elles notablement vieilli.

Pour La Mélodie du bonheur d’après le film de Robert Wise de 1965 (The Sound of Music), les marionnettistes ont fait appel au maître de Brodway,  Richard Hamburger, pour une mise en scène originale et plus percutante. La scène culte où Maria, la gouvernante,  apprend à chanter aux enfants Trapp est exceptionnelle ! Quel enseignant d’anglais n’a pas fait chanter  Do (doe) a deer, a female deer, Ré (ray) a drop of golden sun… Qui ne s’est délecté de l’apprentissage de la gamme a grâce à ce cadeau musical ? Tous les enfants bondissant de joie avec Maria, quel réalisme ! On revoyait Julie Andrews. Costumes chatoyants, décors coulissant par petites vagues, lumières,  mise en scène intenses. De 4 à 90 ans, un public émerveillé retombait dans le charme d’un spectacle artisanal et magique : un bol d’air étonnant dans notre univers impitoyable du « tout numérique ».

YVES BERGÉ

Octobre 2012

 

La Flûte Enchantée et La Mélodie du bonheur ont été joués à la criée du 24 au 27 octobre.


La Criée
30 Quai Rive Neuve
13007 Marseille
04 91 54 70 54
http://www.theatre-lacriee.com/