Musicatreize : inauguration de la salle rue Grignan

Aria escamota !

Musicatreize : inauguration de la salle rue Grignan - Zibeline

Prélude au récital :

Première part oblige pour soir protocolaire,

Pour leur aide publique,

Représentants choisis

De la Ville à l’Etat et du 13 à PACA,

Font leur numéro !

On sourit, se réjouit…

Giocoso !

D’être ici !

Solos bien policés de ténors politiques

Connaissant la chanson…

Et l’esquive !

Car l’aria finie et la tache accomplie,

Dolcissimo presto,

La plupart se dérobe avant le premier do :

Porte ouverte au mépris du travail accompli ?

On en taira les noms !

Car on imagine que de belles raisons

Ont poussé gens de cour à quitter l’auditoire.

Elus d’un peuple à qui l’on montre exemple…

Et ²esprit d’ouverture !

 

Ils auraient pu ouïr quelque pochade à voix,

Syllabes choisies tirées de Rabelais,

Raillant le Saint-Père et ses « couilles à  papa »,

Que Guy Reibel créait

Sans risquer la fatwa !

 

Ou bien les mille langues

Mêlées et chuchotées,

Polyphonies bruitées

Signées François Rossé…

 

Des madrigaux enfin :

Quand le Hongrois Eötvös

Gesualdo pastiche.

On y joue drôlement

De l’arrêt sur image,

Des clichés d’un mariage

Aux accords haletants,

D’un moustique coquin,

Glissando à l’appui,

Qui finit son bzz bzz

Peut-être en bas des reins ?

 

JACQUES FRESCHEL

Novembre 2012

 

Le 8 novembre, au 53 rue Grignan,

On inaugurait la salle que Musicatreize voue aux concerts