My God, le dernier spectacle d'Hassan Razak et Mourad Boulhali

Anges ou démons ?Vu par Zibeline

My God, le dernier spectacle d'Hassan Razak et Mourad Boulhali - Zibeline


Après le succès mérité de Parce qu’on va pas lâcher, mêlant au step leurs mots et leur chemin d’artistes, Hassan Razak et Mourad Boulhali, duo soudé d’Onstap, créent My God. Cette fraicheur dans la façon de raconter leur parcours «d’enfants de la cité», la précision des percussions corporelles qu’ils insufflaient dans ce premier geste artistique jubilatoire pouvaient-elles poursuivre plus loin ? Le duo pouvait-il continuer à donner du sens à sa discipline sans atteindre ses limites gestuelles, ajouter des questionnements métaphysiques, aborder la religion, sujet fragile de My God, sans tomber dans le «politiquement correct» ? La paire pensait se défaire, ne laissant au centre qu’un des deux artistes, possiblement en alternance. La metteure en scène Agnès Régolo, qui se révèle chorégraphe énergique et de talent, imposa en les rejoignant de garder les duettistes en les entraînant dans un dialogue spirituel, surréaliste et drôle, avec Michaux, Ponge, Chaval ou le penseur Djalal al-dîn Rûmi.

Toujours en travail, une première étape a été révélée le 2 février au théâtre des Carmes. Les idées posées bout à bout, qui ne font pas encore le spectacle, confirment l’évidence : ils sont décidément doués ! Un pas de deux, réglé comme du papier à musique, dans lequel les danseurs se révèlent anges et démons, dépassant le step «pur et dur», déportant leurs corps vers la valse, le tango, le rock, le ballet, l’outrance clownesque, poétiques derviches tourneurs (steppers !) attentifs à leur résonance unique. Un duo «poil à gratter», en équilibre, qui interroge d’Abraham à Mohamed, du prêtre au rabbin l’existence de l’homme, et de la femme, l’intime conviction, la superstition et la foi, le hasard et la réalisation de soi, sans dogmatisme ni leçons : «Plusieurs chemins mènent à dieu, j’ai choisi celui de la danse et de la musique…» Une belle liberté de penser… et de danser.

DELPHINE MICHELANGELI

Mars 2013

My God ! a été présenté le 2 février au théatre des Carmes, Avignon

04 90 82 20 47

www.theatredescarmes.com