Alex Lutz et son cheval au théâtre du Gymnase

Alex Lutz, un candide lettréVu par Zibeline

• 10 mars 2020⇒15 mars 2020 •
  Alex Lutz et son cheval au théâtre du Gymnase  - Zibeline

Les visuels ne mentent pas, Alex Lutz convie bel et bien un cheval sur scène. Robe immaculée, regard azur franc et doux, crinière tressée en une fine illusion de corne balayant élégamment son front : manier les ruptures de rythme, titiller l’imaginaire, convoquer la poésie, tel est aussi le crédo de son cavalier. Même si l’humoriste balaie immédiatement l’effet produit d’un revers de la manche, dénonçant « l’énorme vanité » ayant présidé à cette envie de « parade équestre en guise d’amuse-bouche ». Le verbe preste, la posture élégante, l’œil qui frise quand il déclame du Racine, fut-ce pour évoquer son transit intestinal… On sent chez le comédien et son vif théâtre gestuel, l’érudition qui pointe pour mieux servir l’observation acérée de ses contemporains.

Baigné d’auto dérision, l’humour qu’il manie n’a pas besoin d’être méchant. Qu’il évoque l’ennui abyssal devant les spectacles de kermesse, la tradition de la jarretière sur la jambe de l’infortunée mariée ou l’art rupestre ; qu’il moque encore le mâle Alpha, imite Raymond Devos ou raille la mauvaise foi des Français, impossible de ne pas se tordre de rire sur son siège. Les rangs ne sont pas secoués au même moment, c’est dire si son spectre est large. C’est un show impeccable, monté au cordeau et tout entier dévolu au texte – des phrases fleuves qu’on traverse en apnée, accroché à une diction impeccablement fluide.

Alex Lutz a beau être une star du petit (Catherine et Liliane sur Canal+) comme du grand écran (OSS 117…) il n’en cultive pas moins un goût prononcé pour le théâtre de proximité. Son excellent jeu de comédien, il le met au service de la plus salutaire des émotions : le rire « cette petite grimace vers le ciel, comme une demi-lune, inventée par l’homme pour conjurer la peur ». Mordons-nous les lèvres pour ne pas dévoiler d’autres punchlines du spectacle, qu’on vous laisse le soin d’aller cueillir à leur source : pour pallier la réduction de jauge liée à la récente inspection du Théâtre du Gymnase, deux représentations supplémentaires sont prévues ce dimanche, à 15h et 20h.

JULIE BORDENAVE
Mars 2020

Alex Lutz joue jusqu’au dimanche 15 mars (deux séances supplémentaires le 15 mars, à 15h et 19h) au Théâtre du Gymnase, Marseille.

Photographie : Alex Lutz BD © Laura Gilli

Théâtre du Gymnase
4 rue du Théâtre Français
13001 Marseille
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/