Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Concert lyrique & blues au théâtre Comoedia à Aubagne

Alchimie jazzée

Concert lyrique & blues au théâtre Comoedia à Aubagne - Zibeline

Autour du pianiste Paul Lay, Isabel Sörling (voix) et Simon Tailleu (contrebasse), forment un trio de haute volée, qui offrait au public subjugué du Comoedia un concert au cours duquel se croisaient des pièces issues du CD Alcazar Memories et des extraits du nouveau répertoire, qui seront enregistrés dans quelques mois. Le temps d’un concert permet d’arpenter l’histoire du jazz, en la revisitant par de subtiles compositions.

Variations inspirées, décalages, frottements, instaurent climats aériens et poétiques, entre phrasés déliés et contrepoints élégants. La contrebasse use de toutes ses formes de jeu, archet, cordes pincées, frappées, frottées, percussive (jusqu’à donner l’impression de faire des claquettes) et mélodique. La voix de la chanteuse suédoise, compositrice et improvisatrice, sait se glisser dans les volutes des partitions, frêle par moments, puissante, éthérée, rauque, et se love au creux d’un blues, swingue puis devient lyrique, que ce soit pour Deep rivers ou un chant d’amour du temps de la guerre civile américaine, puis se fait rêveuse avant d’entonner avec de superbes graves I got life de Nina Simone.

Le piano s’emporte en improvisations enflammées, aborde tous les registres avec fluidité, arpente le clavier en voltes virtuoses, décline les notes d’un ragtime de Scott Joplin sur lequel se tissent de multiples développements, se pare de frémissements sur le rythme ostinato de la contrebasse, dialogue avec la voix, laisse éclore des silences… Une esthétique de la surprise domine, fuyant les chemins convenus, s’empare de la musique populaire, lui accorde de nouveaux étonnements, célèbre un art de vivre foisonnant où les états d’âme trouvent leur plus juste expressions. À la mélodie de Blue Roses répond un Adieu Venise provençale de Vincent Scotto (clin d’œil aux origines du contrebassiste), un écho de Gershwin ou des compositions personnelles de Paul Lay… Au public enthousiaste trois bis seront généreusement concédés.

MARYVONNE COLOMBANI
Avril 2019

Concert donné le 27 mars au théâtre Comoedia, Aubagne

Photo : Alcazar memories © Jean-Baptiste Millot


Théâtre Comoedia
Cours Maréchal Foch
Rue des Coquières
13400 Aubagne
04 42 18 19 88
http://www.aubagne.fr/fr/services/sortir-se-cultiver/theatre-comoedia.html