Vu par Zibeline

Deux beaux livres pour voyager dans les contrées de Tolkien et exorciser l'invasion des machines

Aimer ce qui pousse

Deux beaux livres pour voyager dans les contrées de Tolkien et exorciser l'invasion des machines - Zibeline

Les innombrables lecteurs du Seigneur des Anneaux ont de quoi se réjouir : plusieurs institutions culturelles françaises se sont donné le mot pour célébrer John Ronald Reuel Tolkien comme un auteur anglais majeur. La Cité internationale de la tapisserie à Aubusson a entrepris de tisser certaines de ses œuvres graphiques, et la BNF lui consacre jusqu’au 16 février une exposition d’envergure.

Deux très beaux -et gros- ouvrages paraissent à cette occasion. Tolkien, Créateur de la Terre du Milieu, que l’on doit à Catherine McIlwaine, responsable des archives de l’écrivain conservées à la Bodleian Library d’Oxford, présente une exceptionnelle série de manuscrits, illustrations et cartes. Le livre détaille également la vie de cet éminent mais discret philologue, à l’imagination si féconde qu’il a marqué des générations de lecteurs et fondé quasiment à lui tout seul un univers littéraire, la fantasy. On y apprend qu’il était un homme sociable, ami fidèle et amoureux déterminé (éloigné d’Édith, son amour de jeunesse, par un tuteur catholique, il n’a pas hésité à la reconquérir alors qu’elle était promise à un autre). Une ténacité qui a profondément marqué sa production : le sens du détail et l’exigence de cohérence qui ont prévalu à ses créations, notamment linguistiques, remaniées jusqu’à sa mort en 1973, sont impressionnants.

La Bibliothèque nationale de France publie en parallèle avec les éditions Christian Bourgois un Voyage en Terre du Milieu, catalogue de l’exposition. Il permet notamment de comprendre, aux racines de la pensée tolkiennienne, son amour des « choses qui poussent ». L’Angleterre est le pays qui a le plus souffert de la révolution industrielle, dont les splendides paysages naturels ont été dévastés par l’extraction minière. Inventer un monde où coexistent les Hobbits, petit peuple des vertes collines, et les Ents, puissants gardiens des arbres, était pour Tolkien une façon d’exorciser l’invasion des machines.

GAËLLE CLOAREC
Novembre 2019

Tolkien, Créateur de la Terre du Milieu
Catherine McIlwaine
Éditions Hoëbeke (groupe Gallimard), 50 €

Tolkien, Voyage en Terre du Milieu
Sous la direction de Vincent Ferré et Frédéric Manfrin
Bibliothèque nationale de France / Christian Bourgois éditeur, 40 €