Le Festival Africa Fête : un marathon musical de haute volée

Africa UniteVu par Zibeline

Le Festival Africa Fête : un marathon musical de haute volée - Zibeline

Fondateur d’Africa Fête et promoteur des musiques africaines, Mamadou Konté en a réuni quelques piliers pour le 10ème anniversaire de sa disparition.

Durant une petite dizaine de jours, Marseille a fêté l’Afrique, ses artistes, sa pensée et ses « grands hommes », selon le mot de Manu Dibango. Sur la petite scène du Dock des Suds, le saxophoniste octogénaire ouvre la soirée d’hommage de son ami Mamadou Konté, personnage central dans la diffusion de la culture africaine. Au clavier, ce n’est pas un débutant non plus : Ray Lema. Les deux monuments tenaient à être de l’affiche même si ce n’est que pour deux morceaux. Entre la figure de l’afrojazz et celui qui a jalonné son parcours de rencontres musicales, le groove fait mouche. Les invités de prestige défilent tout au long de cette belle soirée conduite par les auto-désignés « mercenaires de l’ambiance », autrement dit la troupe du Bal de l’Afrique enchantée, dérivé de la célèbre émission de France Inter. L’orchestre égraine des classiques du répertoire moderne de tout le continent dont il évoque aussi les particularismes historiques et politiques. Rumba congolaise, reggae, afrobeat, highlife, maloya, les musiciens, chanteurs et maîtres de cérémonie Solo et Vlad assurent le show, sans temps mort. La salle du Cabaret devient une fournaise. Originaire du Mali, et autre pilier de la musique africaine, Cheick Tidiane Seck fait son apparition. Claviériste imposant, on comprend son surnom de guerrier. Comme l’on devine ses influences noires américaines. Sénégalais de Casamance, les frères Touré Kunda, duo depuis la disparition de l’ainé Amadou, ont aussi leur part dans le tournant de la modernité des sonorités africaines et dans la notion même de world music. Ils sont les grandes voix de la soirée. Arrivés sur une ballade, ils enchaînent avec leur tube international Emma anti-apartheid. Pour terminer ce marathon musical, Prof Babacar, animateur de radio et Dj, continue de faire danser les plus  résistants de la soirée.

THOMAS DALICANTE
Juillet 2017

La soirée hommage à Mamadou Konté a eu lieu le 7 juillet au Dock des Suds, à Marseille, dans le cadre du festival Africa Fête

Photographie : Cheick Tidiane Seck © Philippe Savoir

Dock des Suds
12 rue Urbain V
13002 Marseille
04 91 99 00 00
www.dock-des-suds.org