Vu par Zibeline

3ème arrondissement, terre d'accueil pour Africa Fête

Africa Fête malgré tout et surtout

• 15 juin 2019⇒30 juin 2019 •
3ème arrondissement, terre d'accueil pour Africa Fête - Zibeline

Festival itinérant qui a élu domicile à Marseille il y a quinze ans, Africa Fête navigue à vue, contre les vents et marées des baisses de subvention des collectivités. L’an dernier, le festival a bien failli disparaître mais la détermination de ses organisateurs et de leurs alliés ainsi que le soutien du public l’ont sauvé du naufrage. L’édition 2019 ne pouvait être qu’à l’image de cet esprit d’engagement, de résistance et de la passion qui anime les acteurs de la manifestation. Ce n’est donc pas tout à fait un hasard si la quasi totalité des événements qui constituaient la programmation ont été accueillis par des lieux du 3e arrondissement de Marseille, territoire de métissage et d’initiatives alternatives et solidaires. Pour son temps fort, ramassé sur les trois derniers jours, Africa Fête a choisi de célébrer les îles. Et d’inviter artisans, créateurs, associations et artistes à investir le jardin du Couvent Levat, petit coin de brousse à la marseillaise. De stands en buvette, entre ateliers de danse, de chant ou de musique et DJ set, dans une ambiance de village africain, un public familial a pu déambuler et tomber ici sur un concert intimiste, là sur une exposition, un peu plus loin sur un conte avant de profiter de la grande scène musicale en soirée. Pour les jusqu’au-boutiste, deux afters étaient proposés. Le premier, dans un aussi couru que détendu Chapiteau, à la Belle de Mai, avec un mix du collectif Afromats, dénicheurs des premiers vinyles du continent. Le lendemain, c’est l’Embobineuse, antre underground du même quartier, qui accueillait un After Kréol avec les Marseillais de Phono Mundial et DJ Comodo Varan aux platines.

LUDOVIC TOMAS
Juillet 2019

Africa Fête a eu lieu du 15 au 30 juin, dans différents lieux de Marseille.

Photo: Africa Fête © Chris Boyer