Retour sur le film d'Helier Cisterne, Vandal, sorti en DVD et en salles le 6 mai

AdolescenceVu par Zibeline

• 6 mai 2014 •
Retour sur le film d'Helier Cisterne, Vandal, sorti en DVD et en salles le 6 mai - Zibeline

L’adolescence est un univers cher à Helier Cisterne. Le DVD contient son premier long métrage, Vandal, récompensé par le Prix Delluc du Premier Film. Il suit le parcours d’un jeune adolescent, Chérif (superbement interprété par Zinedine Benchenine, révélation aux César 2014), rebelle et solitaire envoyé à Strasbourg, chez son oncle, par une mère dépassée. Là, il va retrouver son père perdu de vue depuis le divorce de ses parents et découvrir le monde des graffeurs où l’introduit son cousin. C’est là aussi qu’il va apprendre l’existence de Vandal, un «génie» du graff, sorte de fantôme qui grimpe partout sans filet.
Le film au rythme dense, sans temps mort, nous emmène dans cet univers, à bout de souffle, en empathie avec Chérif, un adolescent un peu perdu. On a envie de l’aider à retrouver son équilibre et à sortir de sa carapace mais il n’a pas besoin de nous, il va trouver son chemin… En plus de Vandal, on peut découvrir les courts métrages de ce jeune cinéaste : Sous la lame de l’épée, déjà dans le monde des graffs avec l’histoire de Tom, effacé et secret le jour, qui  tague dans le métro parisien la nuit ; son premier film, réalisé en 2006, Les deux vies du serpent et Les Paradis perdus, l’histoire d’une jeune lycéenne, en mai 68, que ses parents décident d’emmener à la campagne pour fuir les troubles parisiens. En prime, une interview d’Helier Cisterne qui parle de l’adolescence et de cinéma.

ANNIE GAVA
Avril 2014

DVD en vente le 6 mai

DVD Vandal
Helier Cisterne
Prix Delluc du Premier Film
Blaq Out, 20 euros