Monsieur Fraize a distillé ses acrobaties mentales au Gymnase

Acrobaties mentalesVu par Zibeline

• 17 décembre 2019⇒18 décembre 2019 •
Monsieur Fraize a distillé ses acrobaties mentales au Gymnase - Zibeline

On l’a vu auprès de Quentin Dupieux, Michel Hazanavicius ou Éric Judor. Issu de la galaxie du non-sens, à cheval sur l’humour pince-sans-rire, Marc Fraize a fait éclore son personnage il y une vingtaine d’années sur les scènes des cafés théâtres. Aussi rubicond que le polo consciencieusement rentré dans son pantalon trop court, Monsieur Fraize prend le temps d’une longue intro chuchotée posant les codes de son univers -l’apologie du rien, le silence assumé, le malaise cultivé. Pas de fil rouge à proprement parler dans ce spectacle, plutôt un rapport au monde qui se distille lentement, dans une relation avec le public s’assimilant à une douce transe. Entre gestuelle et allitérations, emballements soudains et accalmies vertigineuses, l’artiste fait partie de ces brillants orateurs maîtrisant l’art des digressions, pour mieux nous embarquer dans les méandres d’un esprit labyrinthique au service exclusif de l’infiniment rien : ici notamment, le dépiautage attentif d’un prospectus de grande surface. Sous son air éternellement renfrogné, basculant sans crier gare d’une embardée surréaliste à une cinglante saillie d’humour noir, Monsieur Fraize enchaîne les micro-performances -dénombrer patiemment les pages d’un catalogue- comme autant de pirouettes verbales, ménageant trous d’air et envolées. Bonimenteur moderne, il n’hésite pas à décliner des mots sur des dizaines d’intonations, à fuir l’événement jusqu’à en épuiser son auditoire -or seuls deux spectateurs ont quitté la salle ce soir-là, contre une vingtaine à l’ordinaire, déplorait malicieusement l’artiste à l’issue la représentation. Une réjouissance de l’esprit, véritable gourmandise proposée par le Gymnase à l’approche des fêtes, à laquelle on ne reprochera qu’une seule incertitude : le paquet de Délichoc en promo a-t-il finalement été trouvé en rayonnage ?

JULIE BORDENAVE
Janvier 2020 

Monsieur Fraize jouait les 17 et 18 décembre au Théâtre du Gymnase, Marseille

Photo : © Boby

Théâtre du Gymnase
4 rue du Théâtre Français
13001 Marseille
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/