Midi / Minuit, cirque très contemporain pour enfants arlésiens

Abstraction pour jeune public

Midi / Minuit, cirque très contemporain pour enfants arlésiens - Zibeline

À la tête de la compagnie Rhizome, Chloé Moglia mise sur l’épure et la contemplation d’un effort suspendu, empruntant aux vertus des arts martiaux. C’est donc peu dire que notre curiosité était grande à la découverte de l’atelier jeune public Midi/Minuit, un domaine dans lequel on ne l’attendait pas. Ce jour-là, les acrobates Mathilde Arsenault Van Volsem et Mélusine Lavinet-Drouet accueillaient 17 enfants de CP, au sein de la somptueuse église arlésienne des Frères Prêcheurs. Posée au sol, la mini spire -un agrès inédit constitué d’un continuum de spirales blanches, immaculées-, trois fois plus petite que son prototype utilisé dans le spectacle éponyme de la compagnie (La spire). L’atelier se présente comme un « observatoire artistique » : « nous y observons, avec curiosité et attention, tout ce qui a lieu, ce qui se présente, sur le plan intellectuel, émotionnel et corporel. Le cadre permet cela : regarder dans le détail ». Ce furent les langues qui se délièrent en premier lieu -« tourbillon, spirale, portail pour changer de dimension… »-, dans une lecture de paysage augmentée par l’attention des artistes focalisée sur une prise de conscience globale de l’environnement présent (lignes striant le décor, air…). Durant les 2h qui suivirent, la mini spire servit d’outil d’exploration physique -sauter, grimper, éprouver et anticiper sa propre force, dépasser ses appréhensions- mais aussi intellectuelle. Car dans l’imaginaire des acrobates, l’agrès se fit allégorie -d’un cadran d’horloge, d’un globe terrestre…-, permettant jusqu’aux considérations et paradoxes métaphysiques sur le « temps qui passe », ou « nous qui passons sur le temps ? » Ayant éprouvé empiriquement l’agrès, les enfants purent ensuite observer tout à loisir, au plus près, les deux artistes s’emparer elles-mêmes de cette structure inédite durant 30 minutes de performance, les sculptures de corps en suspension faisant miroir aux ogives gothiques de l’église. Audacieuse et lumineuse, une réelle initiation et sensibilisation au cirque le plus contemporain.

JULIE BORDENAVE
Octobre 2019

Midi / Minuit se tenait dans l’Église des Frères prêcheurs d’Arles, du 7 au 15 octobre, dans le cadre Des cirques indisciplinés

Photo : -c- J.B.