Vu par Zibeline

À l’ombre des atlantes

 - Zibeline

Le Pavillon Vendôme à Aix recevait du 29 juin au 8 juillet la troisième édition du  Festival Mus’iterranée, organisé par la Boite à Mus’, durant le grand festival lyrique. Un off ? Une autre voix vers le lyrique, en tous les cas : notre histoire est constituée de métissages et les musiques du monde en offrent un témoignage vivant et riche. Les éditions précédentes ont connu un large succès auprès du public aixois. On arrive à la fraîche, atmosphère conviviale, on s’étend sur les pelouses. Dans le soir qui tombe, remplaçant les cigales qui s’éteignent, la guitare flamenca de Frasco Santiago, son rond, velouté, agilité ébouriffante. Le chanteur Tchoune interprète des chants du répertoire traditionnel, Solea, Alegria, Buleria, Tango… La guitare de Manuel Gomez s’adjoint à cette fête, vive et enlevée, tandis que Florencia Deleria, tantôt à la danse, tantôt au chant, fait preuve d’une belle maîtrise. Les passages uniquement percussifs, entre palmas et bois des guitares, sonnent particulièrement dans l’air du soir. Enfin, Martial Paoli au piano permet le passage de la tradition vers l’écrit : Manuel de Falla ou Bach sont fusionnés au flamenco en un ensemble intéressant. Un aller et retour entre populaire et savant inhabituel : les thèmes populaires portés par la musique savante reviennent à leurs origines, avec l’introduction de ruptures de construction, un ton un peu jazzy, le rythme des palmas. Et une richesse harmonique conservée.

MARYVONNE COLOMBANI

juillet 2012

Pavillon Vendôme
13 Rue de la Molle  – 32 rue Célony
13100 Aix-en-Provence
04 42 91 88 75
http://www.mairie-aixenprovence.fr/Pavillon-Vendome