Analphabète, roman borderline et néanmoins réconfortant de l'écossais Mick Kitson

À la poursuite de MaryLu par Zibeline

Elle ne sait ni lire ni écrire. Son père, qui l’a élevée seul dans une sorte de communauté dont il était le gourou, n’avait pas jugé bon de l’envoyer à l’école ou de lui apprendre. En revanche, signer d’un de ses nombreux pseudonymes, utiliser internet, prendre les hommes dans les filets de ses mensonges et les faire payer, cela, Mary Peace sait le faire. Après les deux jeunes fugueuses de son très réussi Manuel de survie à l’usage des jeunes filles, dans ce deuxième roman, Analphabète, Mick [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous