Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

L'univers de Tchekhov et la Russie lointaine dans Donka, par la Compagnie Finzi Pasca

À la pêche aux rêves

Vérifier les jours off sur la période
L'univers de Tchekhov et la Russie lointaine dans Donka, par la Compagnie Finzi Pasca  - Zibeline

Tchekhov aimait aller à la pêche, ça tombe bien, la Compagnie Finzi Pasca aussi, qui puise dans les livres, les notes, les lettres de l’auteur russe, détails et particularités, qui donnent l’essence même de la vie. Du moment méditatif de la pêche, le spectacle tire son nom, Donka, en russe, clochette attachée au fil d’une canne à pêche qui sonne quand le poisson mord… Des liens se tissent, absurdes, drôles, entre la vie de Tchekhov et la ville du metteur en scène, Lugano. Alors que naissait l’écrivain, un baron russe faisait bâtir un château éclairé de 450 lampes à gaz dans le petit port de pêche qu’était Lugano, qui n’en comptait que 35… Sur les ruines de cet édifice démesuré se construisit une école dans laquelle fut présenté le premier spectacle de Daniele Finzi Pasca. L’univers de Tchekhov est évoqué dans cette performance inclassable qui enchaîne des tableaux où se déclinent tous les registres. On se plaît à reconnaître les personnages qui hantent les pièces du dramaturge, jeunes filles rieuses, prises de gravités soudaines, personnages en deuil, docteurs, étudiants… Entre l’écriture et le métier de médecin, les recherches menées sur les corps, à travers la dissection, les échos se multiplient. Où trouver l’âme dans les chairs ? La précision de la narration des faits peut-elle rendre l’indicible ? Est-ce du théâtre, du cirque, de la danse, un tour de chant ? Ce spectacle inclassable use de tous les langages, les fond dans le creuset d’un monde où l’imagination règne. Il faut se dépouiller de toute attente, se laisser porter par la fantaisie, l’originalité fantastique de ce grand poème où la réalité est dominée par le songe. Les musiques de Maria Bonzanigo renvoient à une Russie lointaine et fantasmée, entre polyphonies et délicieuses monodies au son de l’accordéon (Veronica Melis). La magie opère même lorsque ses clés sont dévoilées en une cocasserie espiègle. Claquettes, jonglerie, main à main, contorsionnistes, trapèze, roue Cyr, somptueux passages en ombres chinoises, liés par des intermèdes aux dialogues malicieux, nous font passer d’un émerveillement à un autre. Fascinant !

MARYVONNE COLOMBANI
Octobre 2018

Donka a été joué le 25 octobre au GTP, Aix-en-Provence

Photo : Donka © Viviana Cangialosi Compagnia Finzi Pasca


Grand Théâtre de Provence
380 Avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net