Dans l'ombre de la lumière de Claude Pujade-Renaud chez Actes Sud

À contre-jour

Dans l'ombre de la lumière  de Claude Pujade-Renaud chez Actes Sud - Zibeline

Après l’évocation de Saint-Augustin par Jérôme Ferrari dans son dernier livre, c’est Claude Poujade-Renaud qui le fait revivre à travers le souvenir toujours intensément présent d’Elissa, avec qui il vécut une passion charnelle durant 15 ans. Étonnante évocation de Saint-Augustin hanté par le sexe ! Ils s’étaient connus à Carthage, en 371, et quand Augustinus obtient un poste de rhéteur à Milan, sa mère, chrétienne, intrigue pour qu’il accepte un mariage avantageux. Répudiée, Elissa repart à Carthage. Pour vivre elle travaille avec son beau-frère potier et chez un copiste, Silvanus. Sollicité pour recopier les sermons et les Confessions de celui qui est devenu évêque après avoir renoncé au mariage et embrassé la religion chrétienne, Silvanus en fait la lecture à Elissa qui prend peu à peu connaissance de la pensée d’Augustinus, de ses interrogations sur le bonheur comme de sa condamnation des jeux de l’arêne et de la «musique charnelle» de l’amour. Les passages où elle revit des moments du passé et s’adresse directement à Augustinus alternent avec le récit de sa vie quotidienne, bousculant sans arrêt la chronologie. C’est toute une époque où coexistent manichéisme, paganisme et christianisme que l’auteure fait revivre, évoquant la chute de Rome puis l’invasion barbare dans l’est africain. En donnant corps à cette femme forte et attachante qui a existé mais dont on ne sait rien, Claude Pujade-Renaud dessine une fiction terriblement «vraie» !

CHRIS BOURGUE
Janvier 2012

Dans l’ombre de la lumière

Claude Pujade-Renaud

Actes Sud, 21,80 €