Celle qui nous colle aux bottes, excellente BD rurale de Marine de Francqueville aux Éditions Rue de l'Échiquier

« 50 nuances d’engrais »Lu par Zibeline

Celle qui nous colle aux bottes, c'est la terre, bien sûr. Marine de Francqueville (Minouche, pour son papa) est fille d'agriculteur. Lorsqu'elle doit réaliser un mémoire dans le cadre de ses études à l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs, elle choisit de se pencher sur « tous ces trucs d'agriculture, ce que tu en penses et ce que j'en pense ». Avec un enthousiasme contagieux - et manifestement agaçant -, la jeune femme suit son père dans les champs et les méandres de sa mémoire, pour comparer leurs positions. Il a grandi [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous