Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Five easy pieces, de l'International Institute of Political Murder, pur exhausteur d’intelligence

5 pièces maîtresses

Five easy pieces, de l'International Institute of Political Murder, pur exhausteur d’intelligence - Zibeline

« Le premier enfant s’il vous plaît. » C’est le début du spectacle, et ça glace. Ils sont sept filles et garçons, entre 10 et 15 ans, et ils vont chacun répondre aux questions de cet adulte, en fond de scène, assis à son bureau. L’une explique qu’elle aime chanter, l’autre qu’il avait dix poules, mais que neuf sont mortes, mangées par un renard, alors « il y a neuf tombes de poules dans le jardin ». « As-tu été triste ? » « Assez pour ne pas les manger. » Fraîcheur d’expression, frontalité de l’adolescence. « Il faut pas rire », intime un spectateur lycéen à ses voisins. Et les présentations continuent, qui finalement autorisent à se détendre, à cesser de traquer le sous texte. Devant nous, les enfants qui ont été sélectionnés pour jouer dans Five easy pieces. Metteur en scène : Milo Rau, fondateur de la Cie IIPM (International Institute of Political Murder), penseur politique autant qu’homme de théâtre, essayiste, élève de Bourdieu et Todorov. Traqueur de réel, celui qui déchire. Les comédiens sont belges. Comme Marc Dutroux. Avec des enfants pour raconter ce sommet d’horreur, le spectacle sentait le souffre, et il s’avère être un concentré limpide de réflexions sur le théâtre, le jeu, la reconstitution -la manipulation en toile de fond. Embrasser quelqu’un sur scène ? « No way ! » lance Rachel, la plus jeune des interprètes. C’est elle qui jouera Sabine, séquestrée dans une des caves du pédophile. Elle n’embrassera pas, non. Elle dira l’une des lettres destinée aux parents de la victime, joués par deux autres enfants, qui eux s’embrasseront. « Tu peux pleurer ? », demande l’adulte au père qui raconte la disparition de sa fille. « Pense à quelque chose de triste. » Il aura recours à des larmes de cinéma. Et on rit, sans gêne, du plaisir de se laisser entrainer dans la machination théâtrale. Dédoublements (certaines séquences sont projetées sur un écran, jouées par des adultes, pendant que la même se déroule sur le plateau), multiplication des sources de réalités et entrelacs de niveaux de lecture produisent une heure et quart de pur exhausteur d’intelligence.

Injonction à penser, à défaut de panser.

ANNA ZISMAN
Avril 2018

Five easy pieces a été joué du 4 au 6 avril à hTh, domaine de Grammont, Montpellier

Photo : Five Easy Pieces © Phile Deprez


CDN Humain Trop Humain
Domaine de Grammont
34000 Montpellier
04 67 99 25 00
www.humaintrophumain.fr