J’ai 20 ans qu’est-ce qui m’attend ? Le bel âge ? Ou le début des emmerdes ?

20 ans, le bel âge ?Vu par Zibeline

• 4 février 2014 •
J’ai 20 ans qu’est-ce qui m’attend ? Le bel âge ? Ou le début des emmerdes ? - Zibeline

Ou le début des emmerdes ? Les témoignages de vingtenaires, recueillis par Cécile Backès et Maxime le Gall (réécrits par François Bégaudeau, Arnaud Catherine, Aurélie Filippetti, Maylis de Kerangal, Joy Sorman), sonnent fort. Et juste. Entre documentaire, sketchs et analyse sociologique, ce théâtre du réel re-fictionne un portrait, touchant et réaliste, de la jeunesse actuelle. Dans un décor de cité-dortoir, le mal-logement est le premier thème éventré par les 6 acteurs/passeurs de parole : les combines pour obtenir avec multi cautionnaires un 35 m2 à 840 €/mois (avec terrasse !), les colocations anxiogènes, ces diplômés précaires en CDD qui cochent la case étudiant pour amadouer les proprios. «CV, pâtes tous les soirs et pôle emploi : les piliers de la jeunesse d’aujourd’hui» clament-ils. Jeunes couples («le mariage, les enfants, on verra quand on sera en cdi… je rigole»), jeunes stagiaires récidivistes désabusés («mais ça fait une expérience»), jeunes gens qui se tatouent «en fonction des événements», s’inventent des vocations, cumulent études et petits boulots et font soupirer les conseillers pôle emploi avec leur thèse d’histoire grecque ou leur Bac+7. Ados régressifs, adultes réfractaires, premières victimes de la crise et du chômage qui «hallucinent» quand on leur parle de retraite. Et la jeune apprentie mécanicienne, qui peine à se faire respecter dans un milieu macho et vise le salariat à 1200 € mensuels. Un portrait, forcément réduit mais pas réducteur, d’une jeunesse qui n’arrive pas à se projeter, ne croit plus à l’ascension sociale ni à la «valeur-travail», mais poursuit, souvent, coûte que coûte ses études. Une valeur-refuge ?

DELPHINE MICHELANGELI
Février 2014

J’ai 20 ans qu’est-ce qui m’attend ? s’est joué au Théâtre de Cavaillon le 4 février

Photo : http://www.youtube.com/watch?v=sk1-bvK9lf0

La Garance
Scène nationale de Cavaillon
Rue du Languedoc
84306 Cavaillon
04 90 78 64 64
www.lagarance.com