Cinéma au fémininVu par Zibeline

 - Zibeline

Pour leur 9ème édition, les  Rencontres cinématographiques de Cavaillon organisées par Ciné Plein Soleil du 23 au 26 août ont fait la part belle aux femmes de cinéma : RéalisActrices a ainsi permis de rencontrer 4 cinéastes, et de (re)voir leurs films.  Sandrine Veysset  pour  Y’aura –t-il de la neige à noël, et Martha…Martha ; Céline Sciamma : Naissance des pieuvres et Tomboy ;  Brigitte Roüan : Postcoïtum, animal triste et en avant première, Tu honoreras ta mère et ta mère ;  Noémie Lvosvsky : La vie ne me fait pas peur et, avant sa sortie en salle, Camille redouble.

Le 26, une table ronde, animée efficacement par  Xavier Leherpeur,  a commencé sur  la question : existe-t-il un cinéma de femmes ? Céline Sciamma,  s’est empressée de répondre qu’il s’agit avant tout d’une question politique et pas esthétique. « On parle de cinéma de femmes car on revendique la place des femmes dans la société ; il n’y a pas de qualités spécifiques du cinéma féminin. »  Et les 3 autres d’abonder dans son sens. Sur la polémique  autour de la dernière sélection de Cannes, Céline Sciamma  a recadré le débat : «  On ne peut dissocier films de femmes et jeunesse. Les « grands » auteurs sont de vieux auteurs. Cannes est un festival de vieillards ! » a-t-elle ajouté, en riant, citant Ken Loach et quelques autres. Bien d’autres questions ont été débattues : l’accession des femmes aux postes techniques, le passage d’actrices à la réalisation, les rapports avec les critiques de cinéma, le rapport des femmes au cinéma de genre – western, polar, film d’horreur-,  la prédominance de l’enfance dans les films. « Il reste toujours quelque chose de l’enfance, toujours…pour les femmes. » a précisé Noémie Lvosvsky, citant Duras, son écrivaine préférée.

Une rencontre qui a permis de voir dialoguer en toute liberté  et intelligence 4 réalisatrices de talent avant de  découvrir le très joli film de  Noémie Lvosvsky, Camille redouble, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs.

Des rencontres réussies !

ANNIE GAVA

Août 2012