Hommage de la rédaction à notre collaborateur André Gilles

Ciao, l’ami !

Hommage de la rédaction à notre collaborateur André Gilles - Zibeline

Sobre, bref, sans « gnangnan », c’est ce qu’aurait voulu notre collaborateur, André Gilles, disparu bien trop tôt mercredi 26 octobre 2016 après une longue maladie.

Il a lutté jusqu’au bout, comme il l’a toujours fait contre les injustices de la vie. Il aimait le latin et le grec, l’archéologie, la littérature, la bonne bouffe… et le cinéma.

Agrégé de lettres classiques, professeur au collège Georges Brassens de Marignane, formateur en pédagogie du cinéma, à sa retraite, il n’y a même pas 3 ans, il nous a rejointes et a mis sa plume au service de la rubrique cinéma de Zibeline. Et cela a été un pur bonheur de travailler avec ce bon vivant toujours à l’écoute, souriant, généreux, plein d’humour, qui n’hésitait pas parfois à se moquer gentiment des nos « travers de nanas » ! Il parlait turc, grec et avait entrepris d’étudier l’italien ; il a rêvé jusqu’au bout de pouvoir retourner en Sicile au printemps ; il n’en aura pas eu le temps. On se sent un peu orphelines, à la rubrique cinéma. Nous n’hésitons pas à l’écrire, espérant que ce n’est pas trop « gnangnan ‘ pour notre collaborateur et ami, André.

ANNIE GAVA et ÉLISE PADOVANI

La rubrique cinéma est en deuil, la rédaction de Zibeline aussi. Nous avons eu un grand plaisir à découvrir la gentillesse et l’humour d’André, et le décalage léger, bienveillant, qu’il introduisait lors de nos réunions, et dans ses chroniques. Notre collaboration aura été trop courte, et son sourire amusé restera présent dans nos mémoires.

AGNÈS FRESCHEL

Novembre 2016