Chevalier Roze, pôle artistique dédié à l’art contemporain à Marseille

Chevalier Roze acte 1

Chevalier Roze, pôle artistique dédié à l’art contemporain à Marseille - Zibeline

Est-ce que l’art peut aider à la requalification des quartiers ? Question à laquelle a déjà répondu la Ville de Toulon en créant La Rue des arts, et à laquelle Renaud Haberkorn, Président d’ANF Immobilier, emboîte le pas avec Chevalier Roze, à Marseille. Inauguré pendant Art-O-Rama, le pôle artistique dédié à l’art contemporain est situé derrière la rue de la République dont ANF Immobilier est déjà propriétaire en partie : du Vieux-Port à la place Sadi Carnot et du Monoprix à la Joliette. Trop étriqué ? Oui, puisque la foncière d’investissement vient de réhabiliter les espaces désertés par les commerçants. « La politique de mécénat est développée sur trois ans, explique Ombline d’Avezac*, coordinatrice du projet depuis un an. C’est la force du privé que d’aller vite ! ». Homogènes et complémentaires, les projets retenus proposent « un parcours de l’œuvre exemplaire, depuis sa création jusqu’à son analyse, qui fait de la rue un musée à ciel ouvert ». Sept espaces distincts ont ainsi été rénovés et proposés sans loyer (uniquement les charges eau, EDF et taxe professionnelle) à des acteurs du secteur culturel du territoire. « J’ai d’abord réfléchi à l’implantation de galeries nationales, mais le marché marseillais étant quasi inexistant et les galeries d’art des lieux réservés à une élite, j’ai proposé des ateliers, des studios de création, un espace dédié aux métiers d’art, un café… pour que la rue reste ouverte aux habitants. » L’avenir dira si, effectivement, la population s’investira à son tour en participant aux événements, aux visites commentées, aux ateliers pour enfants, le tout gratuitement. Pour l’heure ce n’est pas encore la foule, reconnaît Ombline d’Avezac, mais il lui tenait à cœur d’acter l’ouverture avant de poursuivre son développement : « Chevalier Roze peut être le vaisseau amiral d’un nouveau quartier ». À suivre donc.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Novembre 2017

* Ancienne responsable des relations avec les collectionneurs et les institutions pour la FIAC et responsable du service communication du Musée d’art moderne de Paris

Photo : South Way Studio et Espace Catherine Bastide-©-X.D-R