Cinéma Le Gyptis

Chargement de la carte…

Chargement

Cinéma Le Gyptis
136 rue Loubon
13003 Marseille
04 95 04 95 95
www.lafriche.org

Coordonnées GPS :
43.3125047, 5.38437840000006

Les 20 ans de Grenade

Au programme
Les danseurs de la compagnie de Josette Baïz reviennent jubiler avec des extraits de pièces des plus grands chorégraphes d’aujourd’hui, depuis Kéléménis à Decouflé en passant par Preljocaj… Ils s’en emparent sans se départir de leurs personnalités marquantes… AGNES FRESCHEL Octobre 2012   les 19 et 20 oct [...]

Productions régionales

Au programme
Au Gyptis, on le sait, le théâtre a le temps de s’installer, pour des séries de représentations qui n’ont plus cours ailleurs. Une semaine en général, trois pour la création maison : le Gyptis sait remplir sa salle, pourtant grande, d’un public fidèle, populaire et avide de grands textes. Au menu de cette année, annoncée jusqu’en avril [...] [...]

Au-dessus d’un nid de coucou

Critiques
Ils sont quatre, passablement adulescents et pris par la crise d’une trentaine un peu amochée –hantises d’enfance, chômage, petits boulots, reconversions, infidélités plus ou moins assumées. La belle Hélène, capricieuse et démiurgique, franchement insupportable, orchestre la danse : compagne de Franck, maîtresse de son ami Auguste, meilleure amie de Guillaume, le témoin qui reste sur le [...] [...]

Lumière Noire

Critiques
1778 : Paris, le Siècle des Lumières, l’esprit critique, la tolérance, prévalent sur  les dogmes religieux. Mozart est avec sa mère, pour un long voyage chez ces français qu’il déteste. Une table, côté cour pour les correspondances de Wolfgang avec son père Léopold. Côté jardin, la table des correspondances de Joseph Bologne de Saint George [...] [...]

Une divine comédie

Au programme
Le chef-d’œuvre de Dante est ici transformé en poème lyrique pour contre-ténor (Alain Aubin), récitant (Fosco Perinti), quatuor à cordes (Pro Musica) et dispositif électroacoustique par Christophe Mauro, et Mehdi Belhaj Kacem pour le texte. La partition joue sur les contrastes «en créant un Enfer en paix, un Purgatoire ironique, un Paradis fougueux et tonique, [...] [...]