Théâtre d'Arles

Chargement de la carte…

Chargement

Théâtre d’Arles
43 rue Jean Granaud
13200 Arles
04 90 52 51 55
www.theatre-arles.com

 

Coordonnées GPS :
43.6756016, 4.624624400000016

Marche vitale

Critiques
Au centre d’un carrousel formé de cinq mâts nimbés de brume, cinq silhouettes fantomatiques s’avancent. Lentement elles s’en approchent, comme attirées par l’ascension. Dans le clair-obscur que révèlent les lumières les corps semblent suspendus, flottants dans une douce apesanteur. Délicats tableaux qui vont s’animer, provoquant leur chute en un étrange ballet qui les laisse disloqués. [...] [...]

L’expérimentation du vivant

Au programme
• 5 octobre 2019⇒15 octobre 2019 • Le Théâtre d’Arles explore l’humain et le vivant au cours d’une programmation très contemporaine. Entretien avec Valérie Deulin, sa directrice. Zibeline : Quels sont les grands thèmes qui traversent cette saison ? Valérie Deulin : J’ai voulu dire la complexité du monde auquel on est obligé de faire face en abordant les questions de l’altérité, de [...]

La réalité existe

Critiques
Ça aurait pu être un film, c’est devenu une pièce de théâtre. Au départ il y a les témoignages issus de la pièce d’Ivan Viripaev, Ovni, collectés auprès de personnes affirmant être entrées en contact avec une forme de vie extraterrestre. Le dramaturge et réalisateur russe voulait en faire un film, qui n’a jamais vu [...] [...]

Le calme et la tempête

Critiques
En résidence au Théâtre d’Arles pour la deuxième année, et après le trio Des paradis programmé la saison dernière -pièce dans laquelle il revisite l’espace collectif pour proposer une utopie commune, un paradis à inventer loin des environnements néfastes à l’épanouissement d’un « vivre ensemble »-, Kevin Jean y a créé La poursuite du cyclone. Le danseur [...] [...]

Crise capillaire ?

Critiques
Oubliez tous vos repères et laissez-vous porter, l’étrangeté s’invite sur scène. Ni inquiétante ni effrayante, mais bel et bien troublante. Car Nathan Israël, interprète circassien, et Luna Rousseau, metteuse en scène et auteure, fondateurs de la Cie Le Jardin des Délices, continuent à interroger la figure du monstre, celui qui sort de la norme pour [...] [...]

Tifs et tondus

Au programme
Le monstre est une figure qui hante depuis longtemps le jongleur Nathan Israël. Au sein de La Scabreuse, collectif fondé avec le théoricien du cirque Jean-Michel Guy en 2006, il explorait « les instincts humains profonds, ceux dont on n’aime généralement pas tellement parler ». Dans son solo Lard, les couches de l’inconscient s’effeuillaient au gré de lourdes tentures rouges, [...]

Grande scène des débuts

Critiques
Le Théâtre d’Arles accueillait cette année la Grande Scène, plateforme nationale des Petites Scènes Ouvertes -réseau de soutien aux jeunes chorégraphes. Sélectionnées dans le cadre d’un appel à candidatures, les onze compagnies ont proposé des extraits de spectacles, l’occasion pour les professionnels et amateurs venus nombreux de découvrir leurs dernières créations et de prendre le [...] [...]

Découvertes et partages chorégraphiques

Au programme
• 27 novembre 2018⇒28 novembre 2018 • Chaque année depuis 2012, la Grande Scène, plateforme nationale des Petites Scènes Ouvertes -réseau de soutien aux jeunes chorégraphes- prend ses quartiers dans un lieu différent. Le Théâtre d’Arles, scène conventionnée d’intérêt national - art et création - nouvelles écritures, accueille cet événement phare les 27 et 28 novembre. Outre la programmation [...]

Le cirque se narre

Au programme
Scène conventionnée Art création – nouvelles écritures, le Théâtre d’Arles fait la part belle à des formes circassiennes qui croisent les disciplines, et proposent des univers narratifs et intimistes empruntant les codes du théâtre, de la danse, voire de l’art contemporain. C’est d’ailleurs avec l’installation immersive Mirages & Miracles des artistes Claire Bardainne et Adrien Mondot (accueillie en partenariat avec ON [...]

Réveil brutal

Critiques
Un homme émerge d’un sac de couchage, sur un matelas de fortune posé sur des palettes. Mise en route d’un matin comme un autre, Sous le pont d’une ville française. Une petite radio fait entendre une musique orientale tandis que l’homme, avec des gestes parcimonieux, entame sa journée : rapide toilette avec une bouteille d’eau, café [...] [...]

La voix de son Maître

Critiques
Relire Madame Bovary à voix haute, quel pari osé ! Le metteur en scène et dramaturge portugais Tiago Rodrigues s’en empare et réussit une pièce à l’extrême limpidité là où l’on pouvait craindre l’inextricable car « sa » Madame Bovary est un entrelacs de voix, de langes, d’écritures. Prenant prétexte du procès intenté contre Gustave Flaubert en 1856 [...] [...]

À plus, Gus !

Critiques
Mal né, dernier de la portée, bigleux, noir (« c’est toujours la même histoire… »), Gus a été recueilli dans une poubelle et offert par son compagnon à une femme qui aurait préféré avoir un enfant. Il n’est pas gâté ce chat, et le sait. Alors il ne fait rien comme il faut, ou plutôt ne fait [...] [...]

L’urgence de dire

Critiques
• 5 décembre 2017 • Les spectacles de Michel Schweizer sont toujours des rendez-vous assez exceptionnels, des jalons posés au fil de rencontres inclassables qui font de la scène d'un théâtre un espace de réflexions, d'expérimentations artistiques hors cadre. Depuis Fauves en 2010, et plus récemment Keep Calm (2015), Michel Schweizer ouvre les plateaux de théâtre à la parole [...]

Aux frontières du réel

Critiques
D’une voix hésitante, légèrement pâteuse, un homme parle et dit attendre des papiers. Un passeport pour aller au Royaume-Uni, une carte verte pour les États-Unis, n’importe quel document pour aller n’importe où. Pour ne plus être enfermé dans cet aéroport, ne plus être réveillé tous les matins à 5h30, depuis 16 ans, lorsque les premiers [...] [...]

Hospitalité arlésienne

Au programme
Le Théâtre d’Arles fait des états du monde des états d’âme à explorer avec toujours plus d’humanité. Placée sous le signe de l’hospitalité et de la bienveillance, la saison concoctée par Valérie Deulin, directrice du Théâtre d’Arles, rend compte du monde tel qu’il évolue et permet à chacun de faire un pas de côté, indispensable à [...] [...]

Le laboratoire du devenir-animal sur scène

Critiques
Le projet pluridisciplinaire autour du deuxième roman de Wajdi Mouawad, Anima, regroupe huit étudiants-comédiens de l'ERAC, quatre élèves-photographes de l'ENSP, deux étudiants de l'ESAAix, deux étudiants en master à la Sorbonne. Mené par le metteur en scène Karim Bel Kacem, Caroline Bernard (laboratoire prospective de l'image, ENSP), Guillaume Stagnaro (laboratoire Mécatronique, ESAAix) et Fabrice Aragno [...] [...]

Quels cirques !

Au programme
• 7 octobre 2017⇒8 novembre 2017 • Ouverture de saison réjouissante au Théâtre d’Arles avec cinq spectacles de cirque, indisciplinés ! Rendez-vous rituel d’ouverture de saison au Théâtre d’Arles, le temps fort Des cirques indisciplinés offre une programmation des plus prometteuses : les cinq spectacles proposent autant d’univers différents, dans lesquels les figures acrobatiques questionnent le genre humain et la place [...]

Histoire à dormir debout

Critiques
Comme dans les livres dont on est le héros, la pièce du collectif Forced Entertainment (dont c’est la première création pour enfants) entraîne chacun, individuellement, dans une aventure pourtant très collective. Car cette Possible impossible maison, il va falloir l’affronter, la mériter, dès l’ouverture de rideau, dès les premières images de couloirs labyrinthiques plein de [...] [...]

La pensée comme action

Au programme
Au Théâtre d’Arles, saison après saison, Valérie Deulin, sa directrice, continue à dérouler le fil d’une humanité en quête d’amélioration, de pensée, de réflexions qui tentent de mobiliser et font se confronter différentes perceptions du monde. Outre les spectacles -qui aborderont les thèmes du statut des femmes dans la société, des transformations sociales et des [...] [...]

Des indisciplinés ouvrent la saison arlésienne

Au programme
• 7 octobre 2016⇒16 octobre 2016 • Du 7 au 16 octobre le Théâtre d’Arles ouvre la saison avec une programmation tout en « cirques indisciplinés », avec cinq spectacles très réjouissants ! Des cirques indisciplinés… Voilà qui résume bien les multiples propositions circassiennes des artistes programmés en ce début de saison du Théâtre d’Arles, qui ne s’adressent pas seulement aux enfants ! C’est [...]

Comme ils sont beaux nos ados !

Critiques
• 27 février 2016 • Mickaël Phelippeau fait partie de la Bande, celle que Francesca Poloniato a constituée en arrivant à la direction du Merlan. Des artistes, trentenaires, qui travaillent autrement l'écriture. Pour Ethan et Avec Anastasia sont deux portraits d'adolescents saisis sur le vif. Comme tout portrait ils mettent en scène le réel, choisissent l'angle, la lumière, [...]

Où se niche l’humanité ?

Critiques
Le week-end marionnettes programmé par le Théâtre d’Arles fut une belle proposition faite de découvertes multiples, et de délicatesses qui disent le monde autrement. Avec Limen, Uta Gebert s’adresse avant tout à notre sensibilité, provoque des émotions qui ne se basent pas sur la compréhension d’un texte, voire d’une situation, mais qui nous laissent nous installer [...] [...]

Le 6e parallèle

Au programme
• 27 janvier 2016⇒5 février 2016 • Ni tout à fait Nord ni franchement Sud mais tout aussi bien Est et Ouest, ce Parallèle-ci est tout simplement un festival annuel et hivernal tracé sur toute la ligne par l’équipe de KOMM’N’ACT, plateforme pour la jeune création internationale ; dynamique et encore jeune, jeune et plein de promesses, d’abord simplement [...]

WebTV – Questions Parallèles #1 – Parallèle 6

Au programme
5 rendez-vous sur WRZ autour de la 6 ème édition du festival Parallèle, festival dédié à la jeune création internationale, crée et porté depuis 2006 par la plateforme d'accompagnement d'artistes Komm-n-Act : le 28 janvier ce sera autour de "Margin Release" de Lénio Kakléa, le 29 autour de "Wagons Libres" de Sandra Iché, le 30 autour de "Sangs (Emata)" d'Argyro [...]

Ce monde e(s)t le notre

Au programme
• 8 janvier 2016⇒9 janvier 2016 • C’est une rentrée tout en délicatesse que concocte le Théâtre d’Arles, avec un week-end marionnettes programmé les 8 et 9 janvier. Deux spectacles se succèderont tout au long des deux jours, dès 9h le 8 et dès 15h le 9, pour permettre de les voir à la suite l’un de l’autre. Dans [...]

Paradis perdu

Au programme
• 15 octobre 2015⇒16 octobre 2015 • Après une première étape de travail en octobre 2014, Angela Laurier revient au Théâtre d’Arles les 15 et 16 octobre pour y créer Artpiste. Elle poursuit là le travail et la réflexion sur le thème de la transmission et du rapport maître/élève entamé sur sa pièce précédente, L’Angela bête. À la [...]

Un théâtre pour tous

Au programme
La saison qui s’annonce au Théâtre d’Arles a de quoi émoustiller et intéresser les esprits les plus chagrins, il suffit juste de s’y plonger ! Que de croisements, de découvertes qui racontent et édifient sur notre contemporanéité au monde et à ses problématiques, pour les mettre en partage… Car c’est bien de cela qu’il s’agit, le [...] [...]

Quand s’impose la parole

Critiques
• 21 avril 2015⇒25 avril 2015, 27 avril 2015⇒30 avril 2015 • Annie Zadek est née en 1948 à Lyon de parents juifs polonais et communistes exilés en France en 1937. Sur cet exil rien n’était dit, ni sur la vie d’avant, ni sur ceux qui décidèrent de rester, malgré la montée du nazisme. Mais l’enfant qu’elle était [...]

Cassandre, en fond

Critiques
Il mange beaucoup de bananes (quelques-unes seulement sont bien réelles), fait apparaître des objets de son pardessus, pousse sa mère (un mannequin bien sûr) à la mort, s'en repent, parle aux objets pour les discipliner, s'adresse au public, râle, grommelle (et c’est drôle !), et prend bien soin, à la fin du spectacle de souligner que [...] [...]

Inquiétant quotidien

Critiques
• 25 novembre 2014⇒26 novembre 2014 • Dans un intérieur plus réaliste que nature, une famille ordinaire, femme-mari-fille, prend son petit-déjeuner en discutant, se chamaillant, avant de se préparer pour la nouvelle journée qui l'attend ; journée encore plus importante pour Emma, la mère, qui a trouvé du travail et commence le jour même. Mais ses mots, ses [...]