Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Pavillon Noir

Pavillon Noir / Ballet Preljocaj
530 avenue Mozart
13627 Aix-en-Provence
08 11 02 01 11
http://www.preljocaj.org/

Coordonnées GPS :
43.5253855, 5.440087800000015

Deux romans dansés au Pavillon Noir

Au programme
Ce que le jour doit à la nuit Hervé Koubi s’appuie sur le roman de Yasmina Khadra pour croiser sa propre histoire avec la grande. Né en France, il ne découvre que tardivement ses véritables origines qu’il appréhende comme «un orientaliste du XIXe». Douze danseurs algériens et burkinabais, la plupart venus de la danse de rue, [...] [...]

Ce que les corps peuvent dire

Critiques
Ce que j’appelle oubli, créé à la Biennale de Lyon par le Ballet Preljocaj, affirme en les confrontant aux mots la limite et l’au-delà des corps. Le beau et violent récit de Laurent Mauvignier s’inspire d’un fait divers horrible –un jeune marginal tabassé à mort par des vigiles après qu’il a bu une canette de [...] [...]

Ce que j’appelle oubli

Au programme
Angelin Preljocaj reprend en ses murs la pièce qu’il a créée à la Biennale de Lyon (voir Zib’56). Le récit de Laurent Mauvignier, lu de bout en bout sur scène, bouleverse et révolte. La danse, en contrepoint, dit l’ambiguïté de la violence, sa beauté et son plaisir, et l’écœurement. Une veine sociale qu’on ne connaissait [...] [...]

L’automne du Pavillon Noir

Au programme
La fille SOS Michèle Nkomp Ndjongui se bat pour que les femmes en Afrique puissent exercer le métier de danseuse sans se retrouver en butte aux préjugés et au dénigrement. La jeune chorégraphe camerounaise, fondatrice de la Compagnie Djam Ntoma, composée de danseurs et de percussionnistes a déjà remporté des prix pour deux de ses créations. [...] [...]

Raconter le Sénégal

Critiques
La danse d’Alioune Diagne conjugue des éléments traditionnels de la danse africaine aux techniques de la danse contemporaine. Le tout se fond dans le creuset d’une inspiration personnelle, avec un goût vif pour raconter des histoires, mettre en scène les vécus, qui transparaît dans sa dernière composition issue d’une résidence au Pavillon Noir. La pièce [...] [...]

L’habitude du succès

Au programme
Au Pavillon Noir les saisons se succèdent et se ressemblent : tandis que dans les étages les danseurs répètent la salle ne désemplit pas… Entraîné par l’énergie créative d’Angelin Preljocaj et le succès de son Ballet, le Centre Chorégraphique National vit une réussite insolente, et ce n’est pas la saison 2012/2013 qui le démentira : le programme, [...] [...]

Dépigmentation

Au programme
Pour cette création, la sénégalaise Gnagna Gueye, en résidence au Pavillon Noir d’avril à juin 2012, lance un cri d’espoir pour détruire le cliché tenace de la suprématie «blanche». Sur le thème des traitements pour rendre la peau de la femme africaine plus claire, la danseuse veut sensibiliser populations et dirigeants sur les conséquences tragiques [...] [...]