Opéra de Marseille

Chargement de la carte…

Chargement

Opéra de Marseille
2 Rue Molière
13001 Marseille
04 91 55 11 10
http://opera.marseille.fr/

Coordonnées GPS :
43.2936212, 5.376047900000003

Marseille célèbre Beethoven

Critiques
À Marseille, on est en avance ! Juste avant l’année 2020 qui marquera les 250 ans de la naissance de Beethoven et qui verra de nombreux concerts hommages, l’Opéra de Marseille proposait, avant la Troisième dite « Héroïque » le 29 novembre, la célèbre Neuvième Symphonie. Sans surprise, la salle est pleine à craquer pour ce grand tube [...] [...]

Derrière les sept portes

Critiques
Unique opéra composé par Béla Bartók en 1911, Le Château de Barbe-Bleue n’a pourtant été créé en France qu’en 1950. Il connaît depuis plus d’une décennie un regain d’intérêt plus que mérité, si bien que sa présence au programme du festival des Musiques Interdites ne peut que réjouir. La fulgurante modernité du langage musical de [...] [...]

Bis Repetita

Critiques
Les redécouvertes d’opéra oubliés ne s’apparentent pas toujours aux chocs esthétiques attendus. Difficile notamment de ne pas voir, dans le Fervaal donné l’été dernier à Montpellier (voir notre compte-rendu ici), une réhabilitation un peu hâtive, aux relents patriotiques certains… Le retour de La Reine de Saba de Charles Gounod a cependant de quoi donner tort [...] [...]

Défendre les défendus

Au programme
• 10 novembre 2019⇒1 décembre 2019 • Le Festival Musiques Interdites reprend du service pour une quatorzième édition. Comme chaque année, il mettra à l’honneur des œuvres mises au ban par les dictatures nazies et staliniennes, mais pas que ! Son ouverture le 10 novembre aura lieu à l’Opéra de Marseille : Le Château de Barbe Bleue de Béla Bartók [...]

Top cheffe

Critiques
Au pupitre de direction, on a troqué la queue-de-pie pour une queue-de-cheval, battant la cadence, pendulaire, au gré des tempi. À la tête de l'Orchestre Philharmonique de Marseille, la cheffe coréenne Eun Sun Kim, magnifique interprète conquérant actuellement les scènes du monde, imprime sa marque, impose ses intentions, d'une battue aérienne, extrêmement travaillée, précise, efficace... [...] [...]

Opéra de Marseille : classiques et raretés

Au programme
L’institution marseillaise produit cette année huit opéras dont six mis en scène et plusieurs concerts symphoniques à ne pas rater. À Marseille, capitale française de l’opérette, il était impossible de passer à côté du bicentenaire de la naissance de Jacques Offenbach. Quatre de ses œuvres seront au programme de la saison. En particulier, et c’est peut-être [...] [...]

La flûte avariée

Critiques
Peu de choses sont aussi belles qu’un opéra de Mozart. Peu de moments musicaux se hissent à la hauteur de ces envolées orchestrales, de ces clairs-obscurs qu’y darde joliment la direction de Lawrence Foster. Rares sont les tableaux qui résonnent avec autant de grâce que les chœurs des trois Dames, servis ici par la belle [...] [...]

Misère et gloire des bouffons

Critiques
Pour clore sa saison lyrique, l’Opéra de Marseille a choisi de reprendre la mise en scène de Rigoletto par Charles Roubaud coproduite avec les Chorégies d’Orange, où elle avait été donnée il y a deux ans. Comme pour le Turandot du même metteur en scène donné fin avril, la transition du gigantisme du Théâtre Antique [...] [...]

Les tribulations d’un italien en Chine

Critiques
Dernier opéra, inachevé, de Puccini, Turandot a pour cœur la confrontation de la froide cruauté incarnée par le personnage éponyme, et de l’irréductible espoir amoureux du prince Calaf. Une confrontation qui se retrouve sur la scène de l’Opéra de Marseille entre la projection généreuse typiquement italienne du ténor Antonello Palombi, et la froideur germanique, presque [...] [...]

La voix du plus fort

Société
Au bout d'une demi-heure de retard, le directeur de l’Opéra, Maurice Xiberras, fait son apparition sur scène et annonce une grève des techniciens. La metteure en scène Renée Auphan, ancienne directrice du lieu, se fraye timidement un chemin entre les rideaux, et n’a pas le temps de préciser que, malgré la grève, les artistes assureront la représentation, puisque les huées [...]

Chantez jeunesse !

Critiques
Ce 15 novembre, le parvis de l’Opéra de Marseille est foulé par un public inhabituel. Réunis en petits groupes, les jeunes spectateurs se félicitent de leur choix de chemise, de leur nombre, houspillent les retardataires et admirent les lustres. Fortissimo !, programme destiné aux jeunes de 18 à 28 ans, ouvre déjà ses portes à ce [...] [...]

Prima la musica !

Critiques
Comme Candide le mois dernier, c’est en version concert que La Donna del Lago est entrée au répertoire de l’Opéra de Marseille. Belle façon de commémorer les cent-cinquante ans de la mort du compositeur : en favorisant une de ses œuvres les plus méconnues, et en la valorisant uniquement sur le plan vocal et instrumental, ce [...] [...]

« Désacraliser l’Opéra sans le dénaturer »

Société
• 15 novembre 2018 • Dramaturge et conférencier à l’Opéra de Marseille, Sébastien Herbecq a également mis en place cette année un programme destiné au public jeune (18-28 ans), Fortissimo. Zibeline : Comment en êtes-vous venu à concevoir le programme Fortissimo ? Sébastien Herbecq : L’Opéra de Marseille s’est toujours adressé à un public populaire. Ses prix sont particulièrement attractifs (de 13 à [...]

Le Meilleur Candide possible

Critiques
Quoi de plus louable, pour fêter le centenaire de Leonard Bernstein, que de faire entrer son Candide au répertoire de l’Opéra de Marseille ? Ambitieuse, cette représentation de l’opérette en version concert sera suivie par une autre, hors les murs – au Théâtre des Champs Elysées. Une belle occasion de faire à la fois découvrir l’œuvre riche et foisonnante de [...]

Les « Voix Nouvelles » enchantent Marseille

Critiques
• 27 octobre 2018, 4 novembre 2018, 7 avril 2019 • C’est à l’Opéra de Marseille que la tournée des lauréats du concours Voix Nouvelles commence Après seize ans d’absence, le concours Voix Nouvelles renaît de ses cendres. C’est sous le parrainage d’une de ses anciennes révélations -une certaine Natalie Dessay- qu’il s’est tenu cette année : seul six candidats [...]

Verdi… atto primo !

Critiques
À Marseille, la saison 2018-2019 est placée sous les auspices de Verdi : la direction de l'Opéra espère remplir sa jauge à la faveur du succès que possède l'Italien Place Reyer. Foin de la nouveauté avec La Traviata (en décembre) et Rigoletto (en juin) ! Toutefois, pour inaugurer la saison, on convoque un ouvrage moins représenté, mais [...] [...]

La Perruche

Au programme
• 12 octobre 2018, 12 octobre 2018, 13 octobre 2018, 13 octobre 2018 • Barbara Schulz et Arié Elmaleh attendent un couple de leurs amis. Lesquels tardent à venir dîner, laissant leurs hôtes se disputer à leur sujet. Plus le temps passe, plus la polémique glisse vers des controverses personnelles... Sur une musique originale de François Peyrony, Audrey [...]

Concert Philharmonique

Au programme
• 6 octobre 2018 • Co-organisé par le CFPL, la Fondation Orange et la Caisse des Dépôts, le concert des lauréats du Concours Voix Nouvelles permettra d’entendre les jeunes et talentueuses performances des soprani Hélène Carpentier, Caroline Jestaedt, de la mezzo-soprano Eva Zaïcik, du ténor Florian Laconi et du baryton Anas Seguin, soutenus par l’Orchestre Philharmonique de Marseille, [...]

Démocratie

Au programme
• 3 octobre 2018 • À midi net, comme il est d’usage les premiers mercredis du mois depuis 2003, rendez-vous est donné sur le parvis de l’Opéra de Marseille avec la Sirène de Lieux Publics. Celle d’octobre porte un beau nom, Démocratie. L’Ensemble C Barré, pour prouver qu’il ne s’agit point d’un concept désuet, mobilise grosse caisse, fouets, [...]

Simon Boccanegra

Au programme
• 2 octobre 2018⇒9 octobre 2018 • La trame de cet opéra de Verdi lie inextricablement la politique de Venise à l’intrigue aux multiples rebondissements, dignes des romans de Paul Féval : abandons, reconnaissances, poison, quiproquos… Pas moins de quatre voix graves, deux barytons et deux basses, dans cette œuvre foisonnante sous la houlette du chef invité Paolo Arrivabeni, [...]

Un quatuor vocal exceptionnel dans la lumière !

Critiques
Pour la dernière de la saison, la direction de l'Opéra de Marseille craignait la poursuite du mouvement de grève entamé dès la première, le 6 juin : les techniciens (accessoiristes et machinistes réclamant la prime due sur les jours fériés et heures supplémentaires). On eut droit à 3 représentations en « mode dégradé », selon le jargon officiel : [...] [...]

L’opéra-musée

Critiques
  De nos jours, la plupart du temps, on va à l'opéra comme on va au musée. Non pas dans les expositions d'art contemporain où s'affichent les œuvres d'aujourd'hui, mais dans des palais où sont accrochées, depuis des lustres, des toiles du passé ! Quitte à se rendre au musée, autant y rechercher des œuvres peu communes, [...] [...]

Marseille, Capitale du Tango

Au programme
• 4 mai 2018⇒18 mai 2018 • Lorsqu’un nouveau Festival apparaît, face à l’enthousiasme qui entoure la naissance d’une nouvelle manifestation culturelle, se pose toujours la question de sa pertinence. La première édition du Festival International de Culture Tango, La Sirenita, abolit tous les doutes. Fortement ancré sur le territoire, grâce à de nombreuses écoles, pléthores de manifestations, [...]

Entre héritage et nomadisme

Critiques
Dans le cadre des Matins sonnants du Gmem, l’Ensemble Musicatreize et les musiciens de l’Ircam, jouaient les œuvres d’Alberto Posadas (Voces Nómadas) et Michel Petrossian (Horae quidem cedunt). Ce dernier, sur les images du film de son compatriote Artavazd Pelechian, Les Saisons, signe une musique puissante, très ciselée, avec 12 voix a cappella qui libèrent [...] [...]

Per un barbier di qualità !

Critiques
La nouvelle production du Barbier de Séville, représentée à l'Opéra de Marseille au mois de février, est de ces réussites dont on doit parler. De fait, elle permet à un profane d'adhérer d'emblée à un spectacle, une œuvre, un univers qui resterait, sans ses qualités singulières, plus distant à sa perception et son plaisir. Certes, [...] [...]

Sublime Mozart!

Critiques
On joue à guichet fermé le 27 janvier au Grand Foyer de l'Opéra de Marseille. La longue salle richement ornée du premier étage qui surplombe la place Reyer s'est remplie tôt. Rapidement, on n'y a pu pénétrer qu'avec un billet en poche : les habitués savent qu'il vaut mieux réserver pour ces concerts de l'après-midi (vendus [...] [...]

Cruel et cru !

Critiques
À propos de L'ombre de Venceslao, créé en France en 2016 et représenté à l'Opéra de Marseille en novembre 2017, on savait peu de chose : son trio créateur argentin, sa langue grossière tirée de la pièce de Copi, sa musique moderne signée Martin Matalon et, en tête d'affiche, l'inénarrable metteur en scène Jorge Lavelli ! Comme [...] [...]

Question d’audace ?

Critiques
À l'entracte, après une première partie fabuleuse, on n'en croyait pas ses oreilles ! Rarement avait-on entendu un programme si peu « classique » : après L'ombre de Venceslao (lire ci-contre) donné dix jours plus tôt, c'est Bartok et Dutilleux qu'on y jouait… avec quel talent ! Métaboles (1965) d'Henri Dutilleux est un modèle d'écriture sur les plans formel et [...] [...]

Mahler ne danse pas

Critiques
Le Ballet National de Marseille a présenté à l'Opéra de Marseille un spectacle étrange et fascinant. Adaptant les Kindertotenlieder de Mahler, un chant révolutionnaire de Eisler composé pour Brecht et une mélodie de Janacek, Franck Krawczyk a recomposé une musique étrange, portée par la Maîtrise des Bouches-du-Rhône (direction Samuel Coquard) avec beaucoup de talent. Non [...] [...]

Musique et danse au diapason

Critiques
Historiquement parlant, l'Opéra de Marseille est bicéphale : les deux fresques du hall d'entrée sont des allégories du théâtre lyrique et de la danse. Mais étrangement le Ballet National de Marseille s'y produit sans les musiciens de l'orchestre et la direction de l'Opéra de Marseille, pour compenser ce déséquilibre récurrent entre les deux arts, fait régulièrement [...] [...]