Châteauvallon

Chargement de la carte…

Chargement

Châteauvallon – Scène nationale
795, chemin de Châteauvallon
BP 118
83192 Ollioules cedex
04 94 22 02 02
www.chateauvallon.com

Coordonnées GPS :
43.148603, 5.877046

Hans was Heiri

Au programme
Le duo de metteurs en scène suisses Zimmermann & De Perrot revient avec son théâtre d’images et son univers burlesque si ensorcelant. À partir de détails et de petits évènements, cinq danseurs circassiens s’interrogent sur leurs différences pour constater leurs implacables ressemblances. Une installation délirante remplie d’humour et d’espièglerie. DELPHINE MICHELANGELI Mars 2013   du 21 au 24 mars [...]

Cyrano de Pitoiset

Au programme
Bien sûr, il y a la brillante tirade des nez et cet amour impossible de Cyrano pour Roxane. Mais cette ode à la gloire de l’autarcie, de l’indépendance et de l’altruisme est plus riche encore… Elle a pris au dépourvu Dominique Pitoiset, l’enjoignant à se lancer dans une adaptation «révolutionnaire». Sa mise en scène, brillante, [...] [...]

Just to dance

Au programme
Héla Fattoumi et Eric Lamoureux invitent neuf danseurs de France, d’Afrique et d’Asie pour inventer à partir de leur diversité, de soli en trios, une symphonie harmonieuse. Créée en 2010, la pièce, sous la voix bienveillante d’Edouard Glissant, laisse surgir du groupe une humanité riche et plurielle. le 29 mars Châteauvallon, Ollioules [...]

Cyrano de Bergerac

Au programme
Intrépide et courageux, ce Cyrano mis en scène par Dominique Pitoiset. Sa référence est l’acte II, scène 6 : «La tirade des «non, merci !» est une véritable ode à la gloire de l’indépendance, de l’autarcie, au risque de la solitude.» C’est Philippe Torreton qui a la charge de transmettre l’ardeur d’un Cyrano audacieux, qui s’impose une [...] [...]

Wu-Wei

Au programme
Les Quatre Saisons de Vivaldi sont revisitées par onze acrobates chinois et huit musiciens du Balkan Baroque Band, sous la direction de l’acrobate Yoann Bourgeois. La traduction littérale de Wu-Wei, qui est une notion du taoïsme, serait la «non-action» ; non pas la passivité, mais la disponibilité qui permet la fluidité de l’action en harmonie. Pour [...] [...]

Je suis venu te dire

Critiques
Clôture de l'amour ressemble à un long râle d'amour et de haine. Stan annonce brutalement à Audrey qu'il la quitte et que sa décision est irrévocable. Rien d'exceptionnel jusque-là : les histoires d'amour finissent mal en général... Sauf que Pascal Rambert a composé deux monologues d'une heure chacun lancés au visage de l'autre comme un [...] [...]

Une tragédie cuivrée

Critiques
Si Roméo et Juliette est connue de tous, la version du Groupe Rictus peut surprendre ! 2h45 plus tard, on applaudit à la libre traduction de Pascal Collin et à la chorégraphie théâtrale de David Bobee qui réussissent avec brio le mélange des genres. Combinaison fluide des disciplines (théâtre, break-dance, acrobatie), décor incandescent pour des corps [...] [...]

Femmes au combat

Critiques
De hautes palissades en tôle encerclent le plateau. Une voix féminine susurre en off «refuser la facilité». Tout un programme… Le rideau de fer joue une partition violente dans le spectacle du jeune congolais DeLa Vallet Bidiefono qui, dès les premiers instants imprime un rythme survolté à sa chorégraphie. Ça cogne et ça résonne ! La [...] [...]

Maîtriser la trace

Critiques
En guise d’introduction, dans un décor constitué de tentures et de mobiliers désuets, abîmés, usés, les artistes de la compagnie des 7 doigts de la a main se présentent, en pleine force de l’âge, décidés à marquer leur temps. Mais que ce soient par des interventions de vidéos décalées, par le rebond d’un ballon dont [...] [...]

La tragédie, c’est la vie !

Critiques
Après son tour complet de Shakespeare en trois heures et des broutilles, Gilles Cailleau ausculte les méandres amoureux raciniens dans Gilles et Bérénice. Deux heures et des poussières durant lesquelles le comédien-acrobate-musicien court en tous sens, déploie les bras tel un aigle royal, monte à la corde, gratte le bandonéon, mixe récit autobiographique et alexandrins [...] [...]

En son lieu, ouvert

Au programme
Pied de nez à la crise, il faut désormais sortir son carnet de chèques estampillé Châteauvallon pour voir les spectacles du CNCDC d’Ollioules ! L’éco-folio aux illustrations enfantines a été conçu par les mêmes  graphistes (Sic) que le Théâtre Liberté. Acte de communication réalisé en bon voisinage, à l’instar de la programmation artistique fabriquée dans un [...] [...]

Spectaculaire ou intime ?

Critiques
L’été, dans l’amphithéâtre à ciel ouvert de Châteauvallon, la programmation danse est plus classique que dans le petit théâtre. Pas d’aspérités ni de surprises, le CNCDC conviant à la fête étoilée des compagnies de renom interplanétaire. L’emblématique Béjart Ballet Lausanne dirigé par Gil Roman et son immortel Boléro fait mouche à tous les coups ; l’inoxydable [...] [...]

Deux temps mille mouvements

Au programme
L’amphithéâtre de Châteauvallon construit sur le modèle des théâtres grecs par Henri Komatis, à 22h, et le théâtre couvert, à 19h30, continuent de recevoir l’été une programmation éclectique d’une grande qualité, pour des soirées en deux parties. Le 22 juin (19h30), Tiger, Tiger Turning Bright par Kubilai Khan Investigations, réflexion sur un monde où la [...] [...]