Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Le festival Avec le temps, du 12 au 17 mars à Marseille et Martigues. Entretien avec Olivier Jacquet, son directeur

Avec le temps affirme son penchant pop

• 12 mars 2019⇒17 mars 2019 •
Le festival Avec le temps, du 12 au 17 mars à Marseille et Martigues. Entretien avec Olivier Jacquet, son directeur - Zibeline

Le festival marseillais explore la nouvelle scène francophone, jusqu’au Québec.

Internexterne a pris les rênes de l’événement il y a quatre ans. Cette Société coopérative d’intérêt collectif fondée en 2013 regroupe deux compagnies musicales, un tourneur, une structure de conseil à la programmation et de production de concerts. Rencontre avec Olivier Jacquet, son directeur.

Zibeline : Comment définissez-vous la nouvelle ligne du festival ?

Olivier Jacquet : On se positionne très clairement sur la nouvelle scène pop francophone. Notre programmateur est Xavier Declerc qui travaille pour le Printemps de Bourges. Fred Nevché est conseiller artistique. Nous collaborons aussi avec les Francofolies de La Rochelle et Montréal. L’expression francophone musicale est redevenue une famille dans laquelle les artistes se reconnaissent et s’associent. On a la chance d’avoir toute cette scène qui s’immerge dans le français mais l’utilise de manière très différente. Tout en programmant des auteurs de qualité, on défend les nouvelles formes d’oralité francophones qui se basent sur la musicalité de la langue, sa rythmique, sans imposer un texte. On y retrouve de la pop, du hip-hop, des artistes issus du rock ou de la chanson. Chaque année, nous y incluons tantôt des musiques du monde tantôt du jazz. Cette fois-ci, on a choisi de mettre en avant le retour de Sam Karpienia, avec le trio De La Crau. C’est le monde occitan dans l’espace francophone, ce qui intellectuellement me semble très important.

Est-ce la disparition des classiques de la chanson française ?

Pas du tout. En 2017, on a programmé Stéphan Eicher et l’an dernier, Arthur H. Il ont aussi leur place. Nous sommes développeurs d’artistes, donc pour nous les scènes découvertes, comme les jeunes talents qui ouvrent les plateaux, ne sont pas les moins importants. Ce sont eux qui vont construire l’avenir de la scène artistique et du festival. Il faut une vraie hybridation. Dans les artistes d’aujourd’hui plus estampillés pop, il peut y avoir des mutations dans leur travail. Et dans dix ans, ils seront peut-être simplement considérés comme des classiques de la chanson française. Cela a été le cas d’Alain Bashung.

Vos coups de cœur ?

Notre volonté est d’essayer de porter sur des plateaux principaux des artistes que l’on a défendus comme découvertes dans une édition précédente. C’est le cas pour Malik Djoudi. Il a une présence incroyable, dans une forme d’hypnose musicale et, à la fois, c’est entraînant. Il compose un plateau de chanson électro avec Muddy Monk et Flavien Berger. Idem pour Clara Luciani (née à Martigues et lauréate de la Victoire de la musique « Révélation scène », ndlr). Pour moi, c’est le retour de Nico (égérie du Velvet Underground, ndlr). En 2019, parmi les Clara et Malik de l’année dernière -et qu’on espère accompagner de la même façon- il y a les groupes Terrenoire, Voyou ou encore Catastrophe.

Pourquoi un focus sur la scène québécoise ?

Il y a énormément de projets passionnants qui arrivent du Québec. C’était le moment de sauter dessus. On a choisi trois artistes : Lydia Képinski qui se situe dans la chanson abrasive rock et les groupes Paupière et Choses sauvages, délibérément pop rock.

ENTRETIEN RÉALISÉ PAR LUDOVIC TOMAS
Mars 2019

Avec le temps
12 au 17 mars
Divers lieux, Marseille, Martigues
04 96 17 57 26 festival-avecletemps.com

Au programme :

Parcours chanson (gratuit)
9 mars, l’Alcazar, 15h : vernissage de l’exposition Les femmes dans la création musicale – L’après-guerre, suivi d’un showcase de Mâle
10, La Mesón, 18h : De La Crau
11, Cabaret Aléatoire, 18h : restitution Ma Classe Chanson avec Voyou
13, WAAW, 18h30 : Iraka
14, Cabaret Aléatoire, 18h : Lydia Képinski
15, l’Alcazar, 15h : départ des promenades sonores
16, Lollipop, 17h : Iraka et Dario
18, Cabaret Aléatoire , 18h : restitution Ma Classe Chanson avec Catastrophe

Festival
12, le Silo, 19h30 : Sein + Suzane + Thérapie Taxi
13, Espace Julien, 20h : Pomme + Minuit + Clara Luciani
14, Le Merlan, 20h30 : Bertrand Belin
15, Poste à Galène, 18h : Terrenoire + Paupière ; Espace Julien, 20h : Muddy Monk + Malik Djoudi + Flavien Berger
16, Poste à Galène, 18h : Choses Sauvages + Voyou ; Espace Julien, 20h : L’Or du Commun + Gringe + Columbine
17, Montévidéo, 17h : Ramó + Catastrophe
20, Nomad’Café, 14h : Collectif Ubique ; Théâtre des Salins, 21h30 : Radio Elvis