Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

A terre et sur les flots

 - Zibeline

En créant La Marelle, Pascal Jourdana souhaitait offrir aux auteurs un lieu de résidence fixe à Marseille. Pari gagné. Depuis 2 ans, la Villa des projets d’auteurs ne désemplit pas. Soucieuse de renouveler les propositions artistiques, l’équipe lance aujourd’hui La Marelle prend l’eau, une série de 3 «résidences flottantes», organisées durant l’été avec le concours de la SNCM. De quoi s’agit-il ? De renouveler le principe de la résidence en invitant des auteurs à intégrer le déplacement maritime dans leur processus de création. Chaque résidence, d’une durée moyenne d’un mois, se déroulera selon 3 phases : 10 jours à La Marelle, un voyage en ferry, 10 jours à Alger ou à Tunis. Ce projet transméditerranéen a déjà séduit Arno Bertina, Xavier Bazot et Magali Brénon qui se succèderont de juin à septembre-octobre, avec des propositions très différentes. Arno Bertina projette de s’appuyer sur le travail photographique réalisé par Anissa Michalon autour de la figure d’un migrant malien soninké, Drissa Coulibaly, afin de retracer le parcours de cet homme. Un livre (texte et photos) sera édité à l’issue de sa résidence. Xavier Bazot s’attachera, lui, à la collecte de témoignages oraux des gens qui fréquentent la ligne Marseille-Alger (mais aussi de ceux qui restent à quai) qu’il restituera sous forme de document radiophonique ; ce projet viendra en outre nourrir le travail d’écriture plus large qu’il mène actuellement. Quant à Magali Brénon, son projet littéraire, double, s’articule autour de la notion d’écart. Il s’agira d’une part d’un travail de correspondance artistique à distance avec son compagnon, le plasticien Nicolas Tourre, d’autre part d’une réflexion sur le thème du périple en mer, sur les traces d’Ulysse. Ces 3 premières  résidences flottantes» devraient ouvrir la voie à d’autres. Au journaliste écrivain algérien Sid-Ahmed Semiane et au photographe parisien Bruno Boudjelal par exemple, qui devraient se croiser en mer et à la Villa au printemps 2013…

FRED ROBERT

Mai 2012

 

http://villa-lamarelle.fr/