Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Patrimoine médical, restauration d'orgues et réplique d'un bateau grec : le Trophée Protis récompense plusieurs projets à Marseille

Pour l’amour de Marseille

• 4 février 2016, 4 février 2016, 4 février 2016 •
Patrimoine médical, restauration d'orgues et réplique d'un bateau grec : le Trophée Protis récompense plusieurs projets à Marseille - Zibeline

Tous les deux ans, le Comité du Vieux Marseille décerne le Trophée Protis, dans un esprit de défense et illustration de la ville.

Le mythe fondateur de Marseille raconte une histoire d’amour, celle de Protis venu de la lointaine Phocée d’Asie Mineure et Gyptis, fille du roi des Ségobriges, Nanos. Rares sont les villes qui peuvent se targuer de commencer ainsi, par la fusion amoureuse de deux peuples… Est-ce pour cela que la ville suscite tant de passions contraires, avec son visage de belle abandonnée… Elle a cependant ses gardiens, vigilants. Ainsi, le Comité du Vieux Marseille, association fondée en 1911, déclarée d’intérêt public en 1924, n’a cessé de défendre et promouvoir la cité phocéenne, organisant des conférences, des visites, mettant sa bibliothèque à disposition du public, propose des cours de langue provençale (entre autres). Depuis 1992 on lui doit la manifestation du Carré des Écrivains, avec des auteurs qui parlent de Marseille et depuis 2002 le Prix des Marseillais, attribué à un ouvrage paru dans l’année. Tous les deux ans, le Trophée Protis est décerné à une œuvre ou une action qui met en lumière, défend ou promeut le patrimoine marseillais. Les formes sont variées, rendant grâce aux actions qui s’attachent au patrimoine architectural historique, musical, théâtral, traditionnel, scientifique, industriel ou naturel…

Cette année, le jury composé de dix membres, (presse, scientifiques, historiens, représentants du Comité du Vieux Marseille), devait se prononcer, à partir de la sélection effectuée en amont de dossiers d’une belle tenue, appartenant à des domaines variés (patrimoine architectural, actions patrimoniales associatives, patrimoine musical, archéologie expérimentale). Selon des critères précis, relevant à la fois de la déontologie et de la qualité propre des projets, le jury a récompensé le remarquable travail effectué par l’Association des amis du patrimoine médical, qui, disposant d’un patrimoine riche et varié, tant par des objets parfois insolites, comme le mâche-bouchon, le réveilleur de vie, le stéréoscope de Holmes ou le stéthoscope de Laennec, (…), que par ses conférences, ses articles, et l’élaboration actuelle d’un ouvrage (actuellement avec une publication progressive sous forme de plaquettes et qui mériterait une présentation globale) qui évoque l’histoire détaillée de chacun des hôpitaux de Marseille ; une autre manière d’aborder l’histoire et la vision de la société.

Un prix spécial du jury était aussi accordé au travail de Jean-Robert Cain, fondateur du festival international d’orgue de Roquevaire, auteur d’ouvrages sur les orgues et les trésors des églises de Marseille, initiateur de la restauration d’une trentaine d’instruments dont ceux de Saint Victor, des Réformés, des Chartreux (…) alors qu’il était chargé de mission à la ville de Marseille, responsable des orgues des églises de la ville.

Enfin, un coup de cœur particulier était attribué à la réalisation du bateau Gyptis (sic !), réplique navigante d’un bateau grec du VIème avant JC, découvert à Marseille, projet conçu et réalisé sous la direction de Patrice Pomey, avec le centre Camille Julian, laboratoire d’archéologie méditerranéenne de l’université d’Aix-Marseille et le CNRS. Le bateau navigue depuis 2013 !

Le président du Comité du Vieux Marseille, Georges Aillaud, son vice-président, H. Poulain, la secrétaire du Comité et Jacqueline Magne, (ces deux derniers, responsables du Trophée Protis) ont remis les prix le 4 février dernier au siège du Comité, 21, boulevard Longchamp à Marseille. La banque Populaire Provençale et Corse soutenait cette manifestation qui est celle qui rend justice à la ville de Marseille avec le plus de pertinence.

MARYVONNE COLOMBANI
Février 2016

Photographie © Jean Morelli

1° rang, de gauche à droite : 2 adjoints d’arrondissement, puis Sabine Bernasconi, vice-présidente du Conseil Départemental; André Malrait adjoint au maire, délégué au patrimoine;  J.L. Blanc président de l’association des Amis du patrimoine médical; représentant  la Banque populaire, Marie Dominique Champloy, directrice de la communication; Jacqueline Magne, administrateur chargé du trophée Protis; M. Poveda  de l’Université Aix Mars. pour le navire Protis;

2° rang : de gauche à droite : H. Poulain vice pdt du Comité du Vieux Mars;  JR Cain  prix spécial du Jury, Georges Aillaud président du Comité.Le Trophée Protis