Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

28e édition du festival Théâtre Côté Cour, à Salon les 8, 10 et 12 juillet

Théâtre sur cour

• 8 juillet 2017, 10 juillet 2017, 12 juillet 2017 •
28e édition du festival Théâtre Côté Cour, à Salon les 8, 10 et 12 juillet - Zibeline

Porté par une nouvelle équipe de bénévoles passionnés, le festival salonais Théâtre Côté Cour reste fidèle à une volonté certaine de proposer au plus grand nombre une programmation populaire et de qualité. Au Château de l’Empéri, c’est le cadre enchanteur de la Cour Renaissance qui accueillera les trois pièces de la 28e édition, les 8, 10 et 12 juillet.

La Louve de Daniel Colas, qu’il met aussi en scène fait l’ouverture. Cette comédie savoureuse et bouillonnante fait s’entremêler les coulisses du pouvoir et les intérêts personnels à la Cour de François 1er, en 1515, lorsque la mère de ce dernier, Louise de Savoie alias La Louve, contrarie ses folies amoureuses… Féroce et déterminée, elle ne laissera pas s’échapper la couronne royale, au prix de nombreuses et délectables manigances !

Dans la grande tradition de la commedia dell’arte, la Cie Alain Bertrand joue L’École des femmes de Molière, dans une mise en scène et une adaptation de Carlo Boso. Ce dernier a épuré le texte de façon à le rendre plus moderne, et a créé le personnage d’une conteuse-chanteuse qui présente et cadre le récit, accompagnée d’un limonaire (orgue mécanique). Dans un décor très épuré, tout est fait pour laisser la part belle au jeu des acteurs qui incarnent avec brio Arnolphe, aspirant au mariage avec l’ingénue Agnès tenue à l’écart du monde, Horace, jeune premier qui fait découvrir l’amour à celle-ci, Alain et Georgette, rusés valets qui déjouent les projets… Le tout émaillé de chants polyphoniques allant de la Renaissance à l’Âge baroque.

Enfin, c’est la vie d’Yves Montand, de son vrai nom Ivo Livi, que revisitent Ali Bougheraba et Cristos Mitropoulos, dans une mise en scène de Marc Pistolesi. Quatre comédiens, et un accordéoniste qui joue en direct sur la scène, remontent le temps pour raconter comment un fils d’immigrés italiens va devenir un artiste majeur et un citoyen engagé dans les grands moments de l’histoire du XXe siècle. De Marseille à Hollywood, des chantiers de la jeunesse aux théâtres de Broadway, de la guerre froide au communisme, tout se joue, se danse et se chante, sans artifice et avec une énergie follement communicative !

DOMINIQUE MARÇON
Mai 2017

Théâtre Côté Cour
8, 10 et 12 juillet
Château de L’Empéri, Salon-de-Provence
04 90 56 00 82 theatre-cote-cour.fr

Photo : La Louve © Photo Lot


Château de l’Empéri
Montée du Puech
13300 Salon-de-Provence
04 90 56 00 82
http://festival-salon.fr/