Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

WRZ - Fréderic Valabrègue et Gérard Traquandi à propos de Jean-Jacques Ceccarelli

Pour « Cecca » : Fréderic Valabrègue et Gérard Traquandi

WRZ  - Fréderic Valabrègue et Gérard Traquandi à propos de Jean-Jacques Ceccarelli - Zibeline

Jean-Jacques Ceccarelli, artiste que ses amis appelaient affectueusement « Cecca« , était à la fois immédiat et secret. Son oeuvre était foisonnante, allègre et volubile. Il aimait à la fois la solitude et l’aventure collective, pratiquait toutes sortes d’excursions et d’intermèdes : ses multiples curiosités du côté de la littérature et de la danse contemporaine, ses amours et ses amitiés, son refus total du carriérisme relançaient constamment ses explorations. Pour décrire le labyrinthe, les rituels et la cohérence des itinéraires de « Cecca« , il fallait interroger, une année après le grand deuil de son décès, deux de ses plus vieux amis : l’écrivain et historien d’art Fréderic Valabrègue et le peintre Gérard Traquandi.

Par Alain Paire
Mai 2018

Photo : Jean-Jacques Ceccarelli à Vitrolles – 1988 © Patrick Box/Hop