Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Les Nouvelles Antigones, paroles de femmes en Méditerranée

Pixels en rébellion

• 12 septembre 2015 •
Les Nouvelles Antigones, paroles de femmes en Méditerranée - Zibeline

«Antigone, quitte l’obscur»… c’est un poème de Bertold Brecht qui a inspiré le projet Les Nouvelles Antigones. A son initiative, Nil Deniz, directrice artistique de l’association Sublimes Portes, où l’on conçoit des résidences d’artistes méditerranéens à Marseille. Lesquelles ont vu naître successivement l’ensemble Forabandit, mêlant l’univers des troubadours occitans à celui des asik en Anatolie, puis Les Ports invisibles, dialogue entre un plasticien marseillais et un compositeur stambouliote.

Le 12 septembre à la Villa Méditerranée, cinq musiciennes (Sylvie Paz, Perrine Mansuy, Naissam Jalal, Anne-Laure Bourget et DJ Ipek) donneront un concert. Et bien plus qu’un concert, puisqu’il s’agira pour elles de mettre en musique les «écritures sauvages» de poétesses et blogueuses. Elles seront accompagnées de Patrick Laffont à la lumière et vidéo, et d’une comédienne, Darina Al Joundi, qui lira les écrits publiés sur le site du projet, conçu comme une agora numérique, caisse de résonance de militantes des droits humains ou cyber-activistes, «à la croisée du politique et du poétique».

Autour de la Méditerranée ces femmes, que l’association a choisi de surnommer Antigones du XXIe siècle, en référence à l’illustre rebelle de la mythologie antique, témoignent des soubresauts de la société contemporaine. Alors que les avatars des printemps arabes n’en finissent pas d’avorter, que la guerre et le terrorisme progressent, que la crise économique secoue la Grèce et l’Espagne, et que les migrants échouent par flottes entières aux rives de l’Europe, il semble en effet primordial d’entendre la voix féminine, là où domine celle des hommes, dans un monde trop souvent fait par et pour eux.

C’est la raison pour laquelle la journée consacrée aux Nouvelles Antigones s’articulera autour de deux tables rondes données l’après-midi, dont Leïla Shahid, ancienne ambassadrice de Palestine auprès de l’Union européenne, sera l’invitée d’honneur. La première rassemblera Abir Ghattas (Liban), Kübra Gümüsay (Allemagne, Turquie), et Abir Kopty (Palestine), toutes trois blogueuses, autour du cyber-activisme, les risques encourus et les façons de se protéger. La seconde, intitulée Blogging et littérature, demandera à Amal Claudel (Tunisie), Cristina Fallaras (Espagne), Paola Salwan Daher (Liban) et Naïla Mansour (Syrie) ce qui pousse les femmes écrivains ou poètes à publier leurs récits sur Internet.

Le concert, intitulé comme il se doit La nuit d’Antigone, aura lieu le soir, à partir de 20h30. On pourra également l’entendre le 27 septembre à Toulon, dans le cadre de la Fête du livre.

GAËLLE CLOAREC
Août 2015

Les Nouvelles Antigones
le 12 sept
Villa Méditerranée
http://www.lesnouvellesantigones.org/

Photo : La nuit d’Antigone -c- Patrick Laffont


Villa Méditerranée
Esplanade du J4
13002 Marseille
04 95 09 42 52
http://www.villa-mediterranee.org/