Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Toutes les semaines la chronique d'un cinéfils sur WRZ !

Par La Fenêtre -(143)- « Tesnota, une vie à l’étroit » de Kantemir Balagov

Toutes les semaines la chronique d'un cinéfils sur WRZ ! - Zibeline

Premier long métrage de ce réalisateur né en 1991 à Nalchik, ville du Nord Caucase, dans laquelle Alexandre Sokourov a crée en 2010 un département cinéma, où Kantemir Balagov s’est formé. « Tesnota, une vie à l’étroit » montre la désagrégation d’une communauté, à la fin des années 90, à Nalchik, à partir du kidnapping d’un couple de jeunes mariés. Étroitesse du cadre, exiguïté des lieux de vie, tout le filmage concourt à inscrire, dans chaque plan, l’enfermement, avec une évidente maitrise. Mais qui, à profusion, tend à obscurcir le propos du film. Et le déséquilibre entre un seul personnage Ilana (irradiante Darya Zhovnar) et l’ensemble des autres protagonistes, crée un malaise, déjà rencontré dans des films russes récents, notamment « Faute d’amour » d’Andreï Zviaguintsev.

Par Bernard Favier

Mars 2018

Photo: image du film -c- wild bunch