Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Toutes les semaines, la chronique d'un cinéfils sur WRZ !

Par La Fenêtre – (113) – « Le vénérable W.  » de Barbet Schroeder

Toutes les semaines, la chronique d'un cinéfils sur WRZ ! - Zibeline

Fondateur des Films du Losange, Barbet Schroeder boucle avec ce film une trilogie du mal commencée en 1974 avec un personnage bonhomme et rigolard à l’écran, mais dictateur féroce: « Général Idi Amin Dada : Autoportrait » , puis en 2007 « L’avocat de la terreur » : Jacques Vergès, qui défendit Carlos et Klaus Barbie, pour réveiller des atrocités coloniales commises par la France. « Le vénérable W.  » est lui un moine bouddhiste très influent en Birmanie, un gourou haineux, aux prêches dirigés contre la minorité musulmane, ayant pour conséquence des mosquées incendiées, et des massacres massifs de musulman(e)s, dans un pays où la population se compose à 88% de boudhistes, et à 4% de musulman(e)s.

Par Bernard Favier

Juin 2017

Photo: image du film -c- films du losange