Zibeline bannière

Tous les mardi à 10h, la chronique d'Alain Paire sur Webradio Zibeline!

Les vivants et les morts, la chronique d’Alain Paire – Antonin Artaud à Marseille : « La Criée » du pharmacien Léon Franc et les « Cahiers du Sud »

Tous les mardi à 10h, la chronique d'Alain Paire sur Webradio Zibeline! - Zibeline

Avant Paris, la NRF, André Breton et les surréalistes, c’est à Marseille qu’Antonin Artaud, être extrêmement fragile, subissant régulièrement des électro-chocs dans les hôpitaux psychiatriques, trouvera ces premiers points d’appui, en la personne de Léon Franc, pharmacien du bd de la Madeleine (aujourd’hui bd de la Libération), qui publiera à Marseille, dans son journal « La Criée », ses premiers poèmes. Et en la personne d’André Gaillard, des Cahiers du Sud, proche des surréalistes, à qui Antonin Artaud rendra hommage dans la dédicace du « Pèse-nerfs ».

Par ALAIN PAIRE Février 2014

Photo: « 1928, Antonin Artaud dans le rôle de Jean Massieu, pour La Passion de Jeanne d’Arc de Carl Dreyer »