Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Le programme de MP2018 au Mucem

Le Mucem en quête d’amour

• 14 février 2018, 19 février 2018, 21 février 2018⇒23 février 2018, 25 février 2018 •
Le programme de MP2018 au Mucem - Zibeline

Du 19 au 23 février, le Mucem renouvelle son partenariat avec Sciences Po Aix pour un cycle de quatre grands entretiens sur le thème de l’amour.

Désir, tendresse, mais aussi souffrance, désenchantement… L’amour, fil rouge retenu par MP2018, est sous le feu des projecteurs au Mucem. Après l’exposition Roman Photo, place au cycle de rencontres En quête d’amour, en partenariat avec Sciences Po Aix et en collaboration avec Zibeline et les lycées Georges Duby, Ibn Khaldoun, Saint-Charles et Marseilleveyre.

Les étudiants de Sciences Po tenteront de percer les mystères de l’amour à l’occasion de quatre grands entretiens menés avec artistes et penseurs. Au programme : passions violentes, amour et oppression, sortilèges amoureux, évolution des relations amoureuses contemporaines… Entre rupture des modes de vivre l’amour et permanence du sentiment, les écrivains, cinéastes et chorégraphes esquisseront un portrait de cet élan aux contours flous, si universel et en même temps si difficile à saisir.

Parler d’amour aujourd’hui

Le 19 février, les Passions incandescentes ouvrent le bal. Dans le Roméo et Juliette du chorégraphe Angelin Preljocaj, La Chambre des époux de l’écrivain Éric Reinhardt ou Grand Central de la cinéaste Rebecca Zlotowski se dévoile une passion potentiellement dangereuse, parfois jusqu’à la mort, parfois sublime, exaltant le sentiment amoureux, révélant sa beauté. Ils seront là pour en parler.

Comment vivre son désir dans une société qui oppresse ? Le 21, rencontre avec Abdellah Taïa pour la conférence intitulée Désir et oppression. Auteur de Celui qui est digne d’être aimé, l’écrivain interroge l’homosexualité dans son pays, le Maroc, qui la considère comme un crime. Hostilité de la société envers une sexualité jugée déviante, relations familiales complexes et ombre du colonialisme… il explore un amour tiraillé entre différentes tensions.

L’amour, fruit du hasard ou volonté du destin : une vaste supercherie ? L’ethnopsychiatre Tobie Nathan, invité de la rencontre Magie et sortilèges amoureux le 22, imagine la naissance de l’amour comme résultat de stratégies savamment mises en place pour faire tomber l’autre sous son charme. L’amoureux est la victime (heureuse ou non) d’un Philtre d’amour, du titre du dernier essai de l’auteur. L’amour, loin de relever de la spontanéité, est un ensorcellement magique.

Déclin du mariage, harcèlement sexuel, mariage pour tous ou encore PMA : alors que les relations amoureuses sont métamorphosées, comment penser l’amour tel qu’il se vit aujourd’hui ? Le 23, rendez-vous avec la juriste et essayiste Marcela Iacub pour une conférence autour du thème L’amour dans la cité. Parfois impertinente, souvent à la marge de l’opinion, elle n’a de cesse d’observer, questionner et déconstruire nos mœurs, nous livrant une analyse étonnante de l’amour en 2018. Avec toutes ses contradictions.

FAUSTINE MAZEREEUW, étudiante à Sciences Po Aix
Janvier 2018

19 février
Passions incandescentes

21 février
Désir et oppression

22 février
Magie et sortilèges amoureux

23 février
L’amour dans la cité

Autour de l’Amour

La salle des collections au Fort Saint-Jean accueille du 14 février au 27 août une exposition en forme d’abécédaire, L’amour de A à Z. On attend avec impatience de découvrir la lettre D, comme « Devoir conjugal »… Lors du coup d’envoi de MP2018, le 14 février, différents parcours et performances auront lieu au Mucem, avec notamment une carte blanche offerte à l’Agence de voyages imaginaires. Les membres de la compagnie créeront un « musée imaginaire de l’amour ». Le cinéma L’Alhambra propose des projections de courts-métrages amoureux, parmi la sélection du Festival international de Clermont-Ferrand, assorties de love food concoctée par Buona Forchetta. Guettez également Les Souffleurs, commando poétique distillant de douces paroles au creux de votre oreille, au moyen de longs tuyaux. Effet sensuel garanti ! Enfin les 14 et 25 février, le groupe Zinzika s’inspirera en direct d’une bande-dessinée, Un océan d’amour (à voir et écouter en famille, à partir de 4 ans).

G.C.

Illustration : Exposition L’amour de A à Z. O comme Oracle, automate de voyance -Le Sphinx, France, 1ere moitié du XXe siècle. Mucem -c- Mucem