Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

La 24e édition des Nuits Métis a lieu du 21 au 24 juin à Miramas

Des Nuits voyageuses et généreuses

• 21 juin 2017⇒24 juin 2017 •
La 24e édition des Nuits Métis a lieu du 21 au 24 juin à Miramas - Zibeline

La 24e édition des Nuits Métis a lieu du 21 au 24 juin à Miramas. Parmi les invités, Bonga et Chinese Man. Et c’est toujours gratuit

Nuits Métis durent bien plus que le temps d’un festival. C’est toute l’année que l’association intervient auprès des publics, en lien avec les acteurs du territoire. Ateliers de pratiques artistiques, rencontres avec les artistes programmés, parcours éducatifs, projets culturels participatifs… Toutes les actions menées visent à promouvoir mixité sociale et diversité culturelle, pour favoriser le lien social comme l’accès à la culture. À l’arrivée du solstice, toutes les énergies se retrouvent, décuplées, pour faire vivre l’un des événements les plus attachants de l’été musical.

Après une après-midi dédiée aux minots -celle du mercredi 21 juin-, les trois soirées suivantes sont consacrées aux sonorités mondiales, talents régionaux compris. À commencer par Radio Babel Marseille. Le quintette vocal jongle avec les langues et les rythmes. S’appuyant sur les poèmes marins de Louis Brauquier, Gil Aniorte Paz et ses complices inventent une polyphonie portuaire, qui s’accommode aussi bien au beat box qu’aux mélodies latines ou arabes. Pour ne pas s’éloigner de la Méditerranée, écoutons Lalala Napoli, porté par François Castiello, l’accordéoniste de Bratsch. Une incursion dans les artères bouillonnantes de Naples, emplies de gouaille populaire, de tarentelles intrépides et de transes volcaniques.

Curiosité et instant poétique avec Le piano du lac, un spectacle mêlant cirque, musique classique et envolées oniriques. Les musiques voyageuses se déclineront tout au long du festival avec Zoulouzbek Band pour danser sur de la chanson française festive et métissée, avec Tin’fa pour dialoguer et s’aimer par-delà la Méditerranée, ou encore avec Ashkabad, à la croisée des chemins entre influences jamaïcaines et Bass Music.

Mais nous ne doutons pas que c’est le doublé Chinese Man et Bonga qui feront se déplacer les foules. Les premiers sont passés maîtres dans le maniement du hip hop, du scratch et du breakbeat, bâtissant leur empire à coups de samples facétieux, d’atmosphères groovies et d’évocations orientales savamment inoculées dans les black-musics. Le second a été élevé au titre de légende de la musique afro-lusophone. Interprète originel du fameux Sodade repris par Cesaria Evora, cet angolais aux accents mélancoliques dans sa voix éraillée élabore depuis 35 ans une alchimie entre verve contestataire et musicalité ciselée aux semba et blues luso-africain.

THOMAS DALICANTE
Juin 2017

Nuits Métis
21 au 24 juin
Plan d’eau de Saint Suspi, Miramas
04 90 58 98 09 festival.nuitsmetis.org

Photographie : Chinese Man © Leo Berne