Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Quel amour de cirque ! Entre-deux-biennales, du 14 février au 17 mars en Provence

Amoureux du cirque

• 14 février 2018⇒17 mars 2018 •
Vérifier les jours off sur la période
Quel amour de cirque ! Entre-deux-biennales, du 14 février au 17 mars en Provence - Zibeline

La Biennale du cirque s’ennuie une année sur deux, et propose donc un Entre-deux délicieux, axé pour cette deuxième édition sur les représentations de l’amour. Avec de nombreux duos !

Guy Carrara et Raquel Rache de Andrade, directeurs d’Archaos, Centre national du cirque de Marseille, sont des idéalistes, persuadés que leur art peut changer le public, la société, le monde. Que le risque, le numéro, le clown, la performance circassienne et son pas de côté ont un pouvoir transcendant. C’est en militants qu’ils défendant le cirque contemporain sous toutes ses formes, dans les théâtres, les chapiteaux et les lieux publics. Entre deux Biennales, manifestation d’envergure inventée en 2013, ils se sont résolus à fédérer les volontés des acteurs culturels du territoire pour bâtir une programmation cohérente, profitant des Elancées, et cette année de MP2018, pour que le cirque soit partout.

Quel amour de cirque commence donc le 14 février par le Bal Cirque à Archaos, mais aussi par les performances sous chapiteau, à Istres, de la Cie 3xrien, deux frères acrobates et poètes qui naviguent Entre chien et loup (jusqu’au 18 février, dans le cadre des Elancées). L’entente avec les Elancées permettra aussi de voir les spectaculaires 7 doigt et Phasme de Fanny Soriano à Istres, le funambule Jonathan Guichard et le cirque Eloize à Miramas, Amor, création de Josette Baïz, une première autour du conte de fées de la Cie Malunès, sous chapiteau à Istres, La Mondiale Générale à Cornillon-Confoux, des plumes et de l’humour à Fos…

Mais l’Entre-deux-Biennales, qui programme nombre de compagnies régionales dans un geste militant de soutien à la création locale circassienne, sera également à Vitrolles avec Phasme et deux autres duos acrobatiques, Apesar de la Cie Sôlta, Vol d’usage par la Cie Quotidienne ;  à Velaux avec Machine de cirque pour quatre acrobates virtuoses et un multi instrumentiste ; à Aix avec Camille Boitel au Bois de l’Aune ; et bien sûr à Marseille avec la création équestre de la Chambre des amants par le Théâtre du centaure, un duo très acrobatique autour d’une roue par un jongleur et un danseur (Santa Madera, par la Cie Les pieds les mains et la tête aussi) au Merlan, deux courts duos unisexes en création autour du funambulisme (Marion Collé et Tiphaine Raffier, Nikolaus et Joachim Latarjet) à l’Eglise Saint Cannat.

À Archaos on pourra voir aussi des étapes de travail des compagnies en résidence (Collectifs Na Esquina et 18.3), et la restitution d’un travail mené à l’IME Vert pré auprès de 15 jeunes en situation de handicap Un cirque dans ma tête.

Finalement, pour un entre deux, grâce aux coréalisations de tous et avec un budget qui ne permet que la mise en synergie, le programme est impressionnant : la Métropole existe au moins par le cirque, avec Istres pour capitale…

AGNES FRESCHEL
Février 2018

Quel amour de cirque
Entre-deux-biennales
14 février au 17 mars
biennale-cirque.com

Photo : Cie Les pieds les mains et la tête aussi -c- Christophe Raynaud de Lage