Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Les editos

Le monde que nous désirons

Persuader les jeunes que les retraités ont de l'argent, les petits salaires que les chômeurs sont des fainéants, les chômeurs que les salariés sont des nantis, les ouvriers que les immigrés sont une menace, était la première étape pour protéger ceux qui encaissent les milliards de dividendes produits par notre travail. Laisser entendre que le mariage homosexuel était une erreur, que les juifs ont des privilèges, que les féministes sont des hystériques, que les blancs sont tous racistes, les musulmans tous homophobes, les malades mentaux dangereux, les handicapés coûteux, les emplois aidés une aubaine, les étudiants des assistés, les provinciaux des ploucs, les [...]

Prédation des imaginaires

Quel sens a notre vie, sinon de l'inventer sans cesse ? Et quel sens a l'art, sinon de questionner nos gestes quotidiens, les rabâchages de la pensée dominante, notre héritage trop lourd ou nos pages trop blanches ? Quel rôle ont les artistes, sinon de permettre à nos imaginaires d'échapper aux sentiers balisés, hors de la satisfaction préfabriquée, mais dans l'expérience intime, et la transcendance ? C'est vers la disparition de cela que nous sommes entraînés. Vers la soumission à la rentabilité, à l'objectif économique, à la modélisation, aux raccourcis en 140 signes, aux classements des artistes en Tops et en Victoires. Le libéralisme dicte son vocabulaire à la Culture qui, depuis Malraux, reposait [...]

Ceux qui errent

L'an dernier Maëlle Poésy avec une bande de jeunes acteurs créait au Festival d'Avignon une fable politique étonnante, qui affirmait que ceux qui errent, et votent blanc, ne se trompent pas. Sous une pluie diluvienne, les citoyens refusaient de réélire un gouvernement qui ressemblait à s'y méprendre à tous ceux de François Hollande. Un an après, au terme d'une séquence électorale particulièrement incertaine, alors que l'écrasante majorité présidentielle représente moins de 17% des inscrits sur les listes électorales, la fiction de Maëlle Poésy paraît prémonitoire : seuls 42,6% des électeurs se sont rendus au second tour des législatives, et près de 10% d'entre eux ont voté blanc. Ces électeurs sont-ils en train d'errer, [...]

Que ferons-nous au temps chaud ?

Notre été de festivals, de repos et de plage, de lecture et d'apéro au soleil, d'expositions et de promenades vespérales, notre saison espérée s'annonce, au terme d'une séquence électorale qui a bouleversé notre ordre politique. Notre nouveau Président veut, à tout venant, gouverner par ordonnances, et sa majorité parlementaire va lui en donner le droit. À moins d'un sursaut législatif improbable, notre Code du travail sera en morceaux lorsque la bise reviendra. Devrons-nous crier famine ? Hurler que les travailleurs ont besoin d'un Code du travail protecteur ? Que les licenciements abusifs doivent être décemment indemnisés ? Que nous ne pouvons pas travailler jusqu'à 70 ans en entretenant nos enfants qui n'ont pas accès [...]

Après la Présidentielle

Emmanuel Macron est désormais Président de la République. Mais les électeurs du Front national n'ont jamais été aussi nombreux. 7 millions de voix au premier tour, 11 millions au second. Le Pen père, en 2002, avait réuni 5,5 millions de suffrages. La fille a doublé la donne, et la petite-fille pourrait bien dans quelques temps revenir et rafler la mise. D'autant que les scores du Front national dans notre Sud-est sont sidérants : ils sont en tête au premier tour dans 39 circonscriptions sur 57, réunissent 1,4 millions d'électeurs, soit 44% des suffrages exprimés. De 10 points supérieur à la moyenne nationale, le vote [...]