Vu par Zibeline

«J’ai fait un rêve…»

 - Zibeline

Inauguré en juin 2011, le Musée d’art classique de Mougins est la concrétisation du rêve d’un collectionneur d’art ancien, néo-classique, moderne et contemporain, M. Levett, amoureux de la Côte d’Azur. Son musée, conçu par David Price Design d’après le concept original de son directeur Mark Merrony, réussit le pari du dialogue entre les œuvres, au-delà des siècles, des techniques et des styles. L’interaction joue à merveille, et fait se côtoyer Happy Head en laque polychrome sur résine de la star planétaire Damien Hirst, avec une tête romaine en bronze de l’Empereur Auguste et le Profil de Jacqueline en céramique de Picasso. Autre pari audacieux, la scénographie de Chameleon3 en forme de clin d’œil au cabinet de curiosités – versus XXIe siècle – avec écrans tactiles bilingues pour raconter aujourd’hui ce que fut l’Antiquité et panneaux pédagogiques pour donner des clefs de lecture accessibles à tous. Par petites touches impressionnistes quelque 800 œuvres se confrontent, s’interrogent, se juxtaposent, pour peu qu’elles puisent leurs sources d’inspirations dans la mythologie ou l’histoire de l’Antiquité.

Au cœur du village donc, le musée offre une vitrine de luxe à la collection selon un parcours thématique décliné sur 400 m2 et 4 étages : Le culte impérial, L’art du portrait, Les religions grecques et romaines, L’héritage de l’Égypte antique… On croise sculptures et dessins d’Henry Moore et Toulouse-Lautrec célébrant l’éternel féminin ; on découvre l’étrange face à face du visage transfiguré de Mariani fixant de ses yeux vides un laraire romain ; on apprécie le coude à coude entre la Vénus d’Yves Klein, habillée de son bleu éclatant, et le Marbre romain de Vénus daté vers 50-227 ap. J.C. Là une citation de Platon se rappelle à notre mémoire philosophique, ici deux pièces de Chagall et Calder s’intercalent entre une statuette et un masque funéraire. Même à l’étage de l’armurerie, quelques gouaches et collages de Dali parviennent à s’infiltrer entre les cimiers et les casques. Vases, bijoux et pièces de monnaie parachèvent plusieurs siècles d’histoire de l’art télescopés par la passion d’un homme.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI

Mai 2012

 

En résonance, exposition Mythes et héros jusqu’au 28 mai à l’Espace culturel


Musée d’art classique
5 rue des Mûriers
06250 Vieux Village de Mougins
04 93 75 18 65
www.mouginsmusee.com