Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Vasarely à l'honneur à Aix, Avignon et Gordes jusqu'au 2 octobre

Triptyque

• 2 juin 2016⇒2 octobre 2016 •
Vérifier les jours off sur la période
Vasarely à l'honneur à Aix, Avignon et Gordes jusqu'au 2 octobre - Zibeline

Aix, Avignon, Gordes. 250 œuvres de Victor Vasarely et leur résonance actuelle par les artistes numériques.

L’œuvre de Victor Vasarely (1906-1997) ressort progressivement d’une mise au rencart et d’une visibilité négligée dans notre région. Ne lui avait-on pas reproché ses géométrisations systématiques vulgarisées ! Pourtant, bien au-delà de cette apparence, l’artiste d’origine hongroise, en élaborant une pensée rationnelle, globale, « numérique » et… altruiste, a participé pleinement à l’esprit moderne du XXe siècle, influent en son temps et référence de nos jours pour nombre de créateurs du numérique. Le long travail de réhabilitation pour la fondation aixoise menée par son petit fils Pierre Vasarely se voit récompensé par une triple programmation proposée cet été entre Aix, Avignon et Gordes. MultipliCITÉ est donc une aubaine pour tout à chacun de redécouvrir et comprendre l’œuvre du promoteur de la «Cité polychrome du bonheur».

Irisations

À Aix, le Centre architectonique, qui héberge aussi la fondation actuelle, s’est ouvert en 1976 dans le cadre du nouveau quartier du Jas de Bouffan, avec la Sainte-Victoire et Cézanne en voisinage de la modernité. L’exposition proposée par l’association aixoise Seconde Nature rend un hommage numérique à Victor Vasarely en invitant des artistes autour du phénomène naturel et optique de l’ arc en ciel et de la lumière, avec Verena Friedrich, Thimothée Talard, Jérémie Setton, Pe lang, Flavien Théry, Hiroaki Umeda, Nicky Assmann, Refik Anadol.
En écho, la triple proposition d’Etienne Rey avec le support de Mécènes du Sud et de Seconde Nature. Représentant majeur de la création visuelle et sonore actuelle, l’artiste, lauréat du 1er Prix de la Fondation Vasarely pour les Arts Numériques, a répondu par la présentation d’une œuvre pour chacune des trois villes, dont deux créations. Un ensemble de sérigraphies, Ondes de réflexion, au château renaissance de Gordes où le pape de l’O’part et de l’art cinétique ouvre de1970 à 1996 un premier Musée Didactique ; et une installation, Inversion, à Avignon, au Musée Vouland. Ce dernier, dans la dynamique du projet de renouvellement engagé par sa conservatrice Odile Guichard, accueille 150 œuvres, certaines rarement montrées venant de collections privées, dont des travaux de publicitaire (le logo Renault !), des objets, tapis et mobiliers, en dialogue avec les collections d’art décoratif ancien. Les étudiants de l’école d’art proposent aussi leur vision de l’alphabet plastique de Victor Vasarely et une œuvre mobile, le Toupiedrôme.

Filiations

Aujourd’hui l’art numérique apparaît comme l’une de ces émergences filiales avec l’univers vasarélien, quand la création artistique s’adosse à la science et aux technologies. Cependant, il ne prétend pas pour autant reprendre à son compte l’utopie sociale de l’artiste hongrois porté par un art idéal pour tous. On fête aujourd’hui les 110 ans de sa naissance et les 40 ans du Centre architectonique et du musée de Pécs (Hongrie). Le visiteur saura apprécier la modernité de l’un et les projets que les générations suivantes proposent avec les outils techniques et conceptuels de leur époque. Pass à prix préférentiel pour les trois sites.

CLAUDE LORIN
Juin 2016

MultipliCITÉ
jusqu’au 2 octobre
Fondation Vasarely, Aix-en-Provence

Musée Vouland, Avignon
http://vouland.com

Château de Gordes

Photo : au musée Vouland, Fille fleur, huile sur carton, 1932-1945, V. Vasarely © Fabrice Lepeltier


Fondation Vasarely
1 avenue Marcel Pagnol
13090 Aix-en-Provence
04 42 20 01 09
http://www.fondationvasarely.org/