Vu par Zibeline

La vache sans herbe au Bois de L’Aune, Aix en Provence

Ruminations

La vache sans herbe au Bois de L’Aune, Aix en Provence - Zibeline

Au départ, un texte de commande Cie Senag’a, auprès de Sabine Tamisier, le désir de parler de la mort, de la douleur, de la perte, du deuil, de la mémoire enfin. Et de, par l’expérience individuelle, toucher l’universel…

Juliette, qui a perdu et son père et son fiancé, avec son refus d’exister,  se replie sur sa douleur immense, ruminant de l’intérieur comme une vache sans herbe. Des boules grossissent dans son ventre, fruits de sa douleur. Il lui faudra rencontrer l’autre, accepter de parler au docteur Bouligon, à sa mère, aux autres personnes du village, vivre à nouveau. L’art devient la porte de sortie, des boules de douleur naissent des œuvres d’art. La jeune femme peint, expose, retrouve sa place dans le monde. Sujet  grave, douloureux, difficile, interprété avec vivacité par Julien Asselin, Agnès Pétreau et Sabine Tamisier dans une mise en scène originale et forte d’Agnès Régolo et une belle mise en lumières de Jocelyne Rodriguez. Jeux de parapluies, lieux stylisés, texte porté avec talent… Cependant il est judicieux de suivre les conseils d’âge, à partir de 12 ans ! le spectacle étiqueté « jeunesse » est difficilement accessible pour les plus petits ! Un versant nouveau dans la production théâtrale de la compagnie, courageux qui sait traiter de sujets douloureux avec une grande délicatesse.

MARYVONNE COLOMBANI

Décembre 2012

 

La vache sans herbe le 27 novembre au Bois de L’Aune, Aix en Provence