Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Denali, un roman d’apprentissage à l'ombre de l’un des sommets du monde

Retour aux sources

Denali, un roman d’apprentissage à l'ombre de l’un des sommets du monde - Zibeline

Denali est le nom traditionnel du mont McKinley, Alaska, point culminant des Etats-Unis (6194 mètres). Denali est aussi le titre du deuxième roman de Patrice Gain, professionnel de la montagne, ingénieur en environnement et amateur de grands espaces. Un récit principalement situé dans le Montana, au pied des Bitterroot Mountains, pas loin de la rivière du même nom, dans laquelle pullulent les truites arc-en-ciel. Un univers beau, mais âpre, où rôdent des loups de toutes sortes…

Après la disparition de son père lors de son ascension du mont Denali, après l’internement de sa mère qui n’a pas supporté ce deuil, Matt Weldon, le narrateur, est venu vivre là, dans le ranch familial, auprès de sa grand-mère. Lorsque celle-ci meurt au tout début du roman, l’adolescent se retrouve « Seul. Rien autour, rien à l’horizon et rien à attendre. Seul. Abominablement. » Après une phase de sidération, à même pas quinze ans, le garçon va accepter son existence solitaire et sauvage, apprivoiser son environnement et partir en quête de son père. Qui était-il vraiment ? Pourquoi avoir entrepris l’ascension du Denali en solitaire ? L’irruption de Jack, son frère aîné, ivre de métamphétamine et de haine, mettra un terme provisoire à cette quête… dont le lecteur n’aura les clés qu’à la toute fin de ce livre fort, où la violence des hommes semble refléter la dureté du climat et de la vie dans ces contrées isolées où la nature est encore reine. Au fil de ce texte tendu, riche en rebondissements, la citation d’Ibsen, placée en exergue, prend tout son sens. « Les enfants sont punis par le péché de leurs parents. » écrivait le dramaturge norvégien dans Les Revenants. Ainsi en va-t-il de Jack. Matt, lui, parviendra, non sans mal, à se défaire du poids d’un passé qui n’est pas le sien. Et à trouver sa place dans le monde, en Alaska, pas loin du Denali. Un beau roman d’apprentissage et un hymne fervent à la nature sauvage.

FRED ROBERT
Juillet 2017

Denali, Patrice Gain
Éditions Le Mot et le Reste, 21 €