Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Opéra de Marseille. Retour sur la saison passée... en attendant celle qui vient

Marseille à l’heure de l’opéra

Opéra de Marseille. Retour sur la saison passée... en attendant celle qui vient - Zibeline

Retour sur saison 2016-17 à l’Opéra de Marseille… qui s’est achevée par une une brillante production de Don Carlo de Verdi. Dans une scénographie (Emmanuelle Favre) mêlant aux volumes architecturaux des images projetées (chères au metteur en scène Charles Roubaud), se déroule l’histoire revisitée, sur fond d’inquisition, de Philippe II et de l’infant Don Carlo après la mort de Charles Quint dans l’Espagne du 16ème siècle.
Don Carlo est sans doute l’opéra le plus noir de Verdi : les costumes et lumières se fondent dans cette palette et donnent à voir des clair-obscurs rehaussés parfois d’or royal. Dans la fosse, Lawrence Foster conduit l’Orchestre et le Chœur avec sûreté, comme un plateau de grande qualité. Dans le rôle titre, le ténor Teodor Lincai redouble de puissance sonore, s’évertue, au fil des saisons, à rendre son chant plus nuancé. L’ami Rodrigo, incarné par Jean-François Lapointe lui donne une belle réplique : la mort de Posa, magnifiquement jouée est un grand moment du spectacle ! Dans sa prise de rôle périlleuse de Philippe II, Nicolas Courjal joue avec ses moyens propres, offre une interprétation nuancée, théâtrale et sensible… différente de ce que l’on entend d’habitude en matière de pâte sonore et de legato. Son « Ella giammai m’amo… » est très applaudi. Dans cet opéra favorisant les basses, Wojtek Smilek lui tend un beau miroir vocal avec son incarnation menaçante du Grand Inquisiteur. La soprano Yolanda Auyanet, au timbre très séduisant, traduit à merveille les doutes du cœur de la reine d’Espagne. Sonia Ganassi, Eboli à l’assise vocale puissante, après une entrée en demi-teinte dans la scène du voile, fait mouche dans « O don fatale ».

On aime Verdi à Marseille… mais pas que

Avant Don Carlo, Zibeline a suivi la saison dernière et de magnifiques productions, à retrouver sur ce site.
Les liens à suivre :
Anna Bolena & Maria Stuarda de Donizetti  » Le bel canto s’invite à Marseille  »
Lakmé de Léo Delibes « Le pouvoir des fleurs »
Hamlet d’Ambroise Thomas « Oublier Shakespeare »
I Capuletti e i Montecchi de Bellini « Karine Deshayes au sommet »
La Chauve-souris de Johann Strauss « Qui se mange froid… »
Boris Godounov de Moussorgski « Grandeur et décadence d’un tsar »

marseille-opera_0

 

On attend, dès septembre, Le dernier jour d’un condamné de David Alagna, La Favorite de Donizetti, Tancredi de Rossini, L’ombre de Venceslao de Martin Matalon, My fair lady de Frederick Lowe, Lohengrin de Wagner, Il Barbiere di Seviglia de Rossini et Hérodiade de Massenet !
JACQUES FRESCHEL
Août 2017

Renseignements et réservations : http://opera.marseille.fr
Photos © Christian Dresse / Opéra de Marseile


Opéra de Marseille
2 Rue Molière
13001 Marseille
04 91 55 11 10
http://opera.marseille.fr/