Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Bella figura de Yasmina Reza : la faillite du couple et la tristesse de la vieillesse

Les fleurs se fanent vite…

Bella figura de Yasmina Reza : la faillite du couple et la tristesse de la vieillesse - Zibeline

Le titre de la pièce, Bella figura, pouvait laisser supposer le désir d’élever l’âme du spectateur en présentant un personnage charismatique qui entraînerait tous les cœurs après lui. On s’aperçoit vite qu’il n’en est rien, que les représentants de l’humanité sur le plateau sont superficiels et inconsistants. Ainsi nous assistons à une soirée banale commencée sur le parking d’un restaurant où Boris a invité sa maîtresse Andrea. Une maladresse de sa part déchaîne la mauvaise humeur de celle-ci. Voulant effectuer une manœuvre, Boris renverse une dame qui arrivait justement par derrière. Patatras ! Voilà une soirée qui s’annonce bien mal ! Heureusement la vieille dame qui vient fêter son anniversaire avec son fils et sa belle-fille est indemne. Mais, situation boulevardière par excellence, la belle-fille se trouve être la meilleure amie de la femme de Boris ! Nous y sommes.

Toute la soirée va se passer en non-dits, allusions et interrogations, mensonges pour sauver la situation. Jacqueline, la vieille dame, s’entiche d’Andrea. Son fils donne des conseils à Boris sur la gestion de son entreprise et la belle-fille ne sait pas trop quelle attitude adopter. Le spectateur, amusé au début, se lasse un peu, il faut le dire. Car rien ne nous accroche à ces personnages et cette situation convenue. On cherche en vain une intention cachée de la part de Yasmina Reza qui a décidé de faire la mise en scène de son texte créé précédemment par Ostermeier en 2016. On admire le jeu d’Emmanuelle Devos, on apprécie la scénographie léchée, on peut aussi s’amuser d’une scène dans les toilettes, mais tout cela ne suffit pas pour nous accrocher vraiment. On songe alors à une réplique d’Andrea : « On s’imagine que ça avance mais on se fane sur place. » Remarque désabusée de l’auteur qui nous tend un miroir dans lequel se lisent la faillite du couple et la tristesse de la vieillesse.

CHRIS BOURGUE
Avril 2017

Bella figura s’est donné à La Criée du 5 au 7 avril

Avec Emmanuelle Devos, Louis-Do de Lencquesaing, Josiane Stoléru, Micha Lescot, Camille Japy

Photo : Bella figura © Pascal Victor


La Criée
30 Quai Rive Neuve
13007 Marseille
04 91 54 70 54
http://www.theatre-lacriee.com/