Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

La Barbe bleue de Michel Kelemenis créée au Grand Théâtre de Provence

Les fantômes du désir

La Barbe bleue de Michel Kelemenis créée au Grand Théâtre de Provence - Zibeline

Michel Kelemenis aime la danse qui danse, entière, les corps qui expriment par le mouvement chorégraphié, des thèmes, des sentiments, une histoire. Il aime les couleurs saturées, les fumées et les lumières, les symboles qui font signe, l’absence de mots. Cela n’est pas très à la mode dans le milieu de la danse contemporaine, mais le chorégraphe est revenu de l’envie de plaire : il sait que son œuvre est là, et y travaille. Et sait accueillir aussi, dans son KLAP, tous ceux qui ne pensent pas la danse comme lui…

Sa Barbe bleue est une femme, poursuivie par des fantômes, ceux de ses amants assassinés. Sa relation avec son nouvel amour semble toute entière dictée par l’omniprésence de ces corps rêvés, qui la manipulent, l’empêchent de l’atteindre ou la projettent vers lui, qui est aussi la proie de ces souvenirs, et dont la nature du désir reste inconnue. L’histoire, pleine de renversements inattendus, est «narrée» par les corps de façon limpide, et les musiques de Philippe Hersant et de Christian Zanési s’entremêlent magistralement, ménageant des moments tendres, graves, instables ou hérissés. Quelques objets viennent interrompre aussi l’abstraction du mouvement, un trousseau de clefs qui glisse sur les corps comme une autorisation à pénétrer l’intime, deux corps de chiffon que l’homme enlace, ou que la femme démembre.

Les danseurs, en particulier Claire Indaburu, incarnent l’histoire avec émotion, et une technique impeccable. Les élans du désir restent mystérieux, comme il se doit…

AGNÈS FRESCHEL
Novembre 2015

La Barbe bleue a été créée au Grand Théâtre de Provence, Aix, les 13 et 14 novembre

Photo : La barbe Bleue c Agnès Mellon


Grand Théâtre de Provence
380 Avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net