Vu par Zibeline

Le festival de la Méditerranée en images a annoncé le palmarès du PRIMED à la Villa Méditerranée

Les choix du PRIMED

• 12 décembre 2014 •
Le  festival de la Méditerranée en images  a annoncé le palmarès du PRIMED à la Villa Méditerranée - Zibeline

C’est par de la musique traditionnelle arménienne que s’est ouverte, le 12 décembre à la Villa Méditerranée, la cérémonie de remise des prix du 18ème PRIMED, en présence de Yasmina Khadra, parrain de cette édition. Et le choix a été difficile pour les Jurys, semble-t-il.

Grand prix du documentaire « Enjeux méditerranéens », This is my land de Tamara Erde qui aborde les questions de l’enseignement de l’histoire dans des établissements israéliens et palestiniens (écouter l’interview de Tamara Erde sur WRZ ici).

Le Prix « Mémoire de la Méditerranée » a été attribué à un film italien, Murge, the cold war front de Fabrizio Galatea qui nous replonge dans les années de la guerre froide : dans le sud de l’Italie, une terre oubliée devient le théâtre de la lutte entre URSS et Etats-Unis. Ce documentaire a reçu aussi le prix de la diffusion sur France 3 Corse ViaStella.

C’est Manu Trillo qui obtient le Prix de la « Première œuvre » avec son film Quivir où il a filmé deux communautés de leveurs de liège, l’une andalouse et l’autre marocaine.

Le prix « Art, patrimoine et cultures de la Méditerranée » revient à Electro Chaâbi qu’Hind Meddeb a tourné en Egypte à partir de 2011, suivant les artisans du Mahragan, le nouveau son des quartiers populaires du Caire ; ce bénéficie aussi de la diffusion sur la chaine marocaine 2M.

Le « reportage d’investigation », Le Signal perdu de la démocratie du Grec Yorgos Avgeropoulos a obtenu le prix de sa catégorie alors que Camille Ponsin qui, inspiré par Pasolini, interroge la jeunesse turque sur la sexualité dans Le Droit au baiser, est primé par les Lycéens ; (Prix MPM Averroès JUNIOR)

Le Public, lui, a préféré Les Enfants de l’ovale de Grégory Fontana et Rachid Oujdi, produit par Comic Strip Production.

Quant au « Court méditerranéen » et au au webdoc, ce sont La Larme du bourreau de Layth Abdulamir et Sout el shabab – La voix des jeunes qui ont été choisis par le Jury qui a aussi donné un prix spécial à Déséquilibre de Julien Gaertner,un portrait de la compagnie «Groupe Acrobatique de Tanger» et de son leader, Younès Hammich, héritier d’une longue tradition d’acrobatie marocaine.

La Femme à la caméra de Karima Zoubir remporte le prix de la diffusion sur la chaine italienne RAI 3.

On peut regretter qu’ait été oublié dans ce palmarès le film de Silvia Luzi et Luca Bellino, Dell’arte della guerra !

Ceux qui n’ont vu aucun des films de la sélection, pourront les visionner en Vidéo à la Demande sur les ordinateurs de la BMVR Alcazar, du 15 décembre 2014 au 16 février 2015.

ANNIE GAVA
Décembre 2014

Photo: This is my land

Crédit: Tamara Erde

 

http://primed.tv/


Villa Méditerranée
Esplanade du J4
13002 Marseille
04 95 09 42 52
http://www.villa-mediterranee.org/