Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Le 17ème Festival International de Lambesc tutoie les sommets de l'art

Le monde dans une guitare

Le 17ème Festival International de Lambesc tutoie les sommets de l'art - Zibeline

Ils étaient tous là ou presque, ceux qui avaient contribué au succès du 17ème Festival International de Guitare de Lambesc, mais aussi des anciens élèves, venus de loin, des professeurs de la région, la plupart ayant travaillé avec lui, Roland Dyens, interprète hors pair et immense compositeur qui nous a quittés un cruel 29 octobre 2016 en écoutant l’enregistrement de sa transcription pour quatuor de guitares par ses élèves de master class : Alfonsina y el mar. Le concert de clôture s’attache à ses compositions, éclairant la singularité de cet artiste dont la « vie n’était que musique », le rappelle sa sœur (sollicitée dans le monde entier pour les hommages rendus à son frère) : brillante technique classique, rigoureuse composition et feeling des musiques du monde. Impossible de tous les citer, Valérie Duchâteau, directrice artistique du festival (qu’elle a enchanté avec les chansons de Barbara), le Duo franco-brésilien avec un extrait du recueil Les cents destiné aux apprentis-guitaristes, Marie Sans dans Saudade n°3, Murielle Geoffroy et le délicat et inédit Balancelle que le poète de la guitare lui avait offert… On écoutait aussi la douceur de Flying wigs (perruques volantes) par l’exceptionnel et jeune Antoine Boyer… L’ensemble des 21 musiciens sous la direction de Frédéric Bernard reprenait le « tube planétaire » de Dyens, Tango en skaï. Humour, beauté, jeu, essence de l’art, dans l’écrin du parc Bertoglio, et un grand merci à l’équipe bénévole, conduite par Charles et Annie Balduzzi, qui réussit chaque année à réenchanter le monde !

Maryvonne Colombani
Juillet 2017

Le Festival International de Guitare de Lambesc a eu lieu du 3 au 8 juillet

Photographie © Maryvonne Colombani