Vu par Zibeline

Le violoniste ukrainien Valeriy Sokolov électrise l'Opéra de Toulon

Le génie ukrainien

• 28 mars 2014 •
Le violoniste ukrainien Valeriy Sokolov électrise l'Opéra de Toulon  - Zibeline

Curieuse ironie du sort, Valeriy Sokolov a remplacé Patricia Kopatchinskaja, la soliste russe qui devait se produire à l’Opéra de Toulon le 28 mars au soir. Cet artiste mérite tous les éloges tant il est rare d’avoir la possibilité d’écouter des prestations d’une telle qualité. Au violon, il n’a fait qu’une bouchée du réputé difficile Concerto en Ré Majeur de Brahms à l’écriture virtuose : son jeu était d’une maîtrise inouïe tant à l’archet, agile, qu’à la main gauche d’une justesse absolue. Cette prestation exceptionnelle ajoutait un crédit certain à l’orchestre qui s’est lui aussi surpassé avec une sonorité très nuancée sous les doigts experts du chef britannique Benjamin Ellin, offrant aux spectateurs un pur moment de bonheur. Les autres œuvres inscrites au programme furent elles aussi brillamment interprétées, à commencer par The Porazzi fragment de Gavin Bryars, composée sur un thème de Wagner où l’harmonie, bien que tonale se révélait parfois dissonante au détour de subtilités d’écriture très minimalistes auxquelles s’ajoutait des micro-événements provoqués par l’émergence de soli issus de la dislocation des pupitres. Pour clore ce concert, la foisonnante et lumineuse Symphonie n° 5 de Jean Sibelius a offert à l’orchestre un tremplin  idéal : aux confins de la tonalité cette œuvre à l’écriture complexe, fourmillant d’idées mélodiques, donnait à chaque famille d’instruments une vie autonome pour donner forme à un ordre issu du chaos dans une parfaite alchimie de timbres : un concert au sommet.

EMILIEN MOREAU
Mars 2014

Le concert a été donné le 28 mars à l’Opéra de Toulon

Photo : Valeriy Sokolov c Simon Fowler-EMI


Opéra de Toulon
Boulevard de Strasbourg
83000 Toulon
04 94 92 70 78
04 94 93 03 76
www.operadetoulon.fr