Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Réédition majeure que celle de La bible des Roms, assortie d'une préface de Jean-Pierre Liegeois

Sunto Lil

Réédition majeure que celle de La bible des Roms, assortie d'une préface de Jean-Pierre Liegeois - Zibeline

Deux raisons majeures ont encouragé les éditions Gaussen à rééditer La Bible des Roms (littéralement Sunto Lil) : d’une part, l’ouvrage, introuvable depuis longtemps, représentait un intérêt certain pour la connaissance de la culture tsigane trop souvent sujette aux idées préconçues et aux clichés ; d’autre part, la première édition (1959), surchargée des commentaires de Joseph Chatard et Michel Bernard, devait être allégée, afin de couper court à une vision surannée de l’histoire des civilisations : le travail de ces deux chrétiens humanistes progressistes restait imprégné des concepts de race et d’esprit prélogique, en dépit des leçons de la Seconde Guerre Mondiale, et de la parution de l’essai Race et Histoire de Claude Lévi-Strauss quelques années plus tôt. Le recueil se compose aujourd’hui des paroles d’Alexandre Zanko, chef et gardien de l’héritage religieux de la communauté Kalderash, sous-groupe du peuple Rom. Celles-ci ont été consignées par son ami le père dominicain Chatard qui, en se positionnant pour le dialogue interculturel, et contre la politique d’assimilation des pouvoirs publics, fut inquiété tant par sa hiérarchie au sein de l’Église, que par l’État français. Le texte est riche d’enseignements : Zanko conte, dans une langue belle et simple, la naissance et la fin du premier monde ; la malédiction causée par la chute du roi Pharavono, qui rendit son peuple à jamais nomade ; les rites et traditions religieuses suivis par la communauté. Au fil du temps et de manière syncrétique, ce sont plusieurs couches de sédimentations culturelles qui sont venues nourrir le livre Saint : le fond mythologique originel propre aux tribus nomades des Indes et du bassin méditerranéen s’est métamorphosé au contact des peuples antiques de la Mésopotamie, pour emprunter ensuite à l’univers chrétien.

MARION CORDIER
Juillet 2017

La bible des Roms, La tradition tsigane dévoilée par Zanko et recueillie par le révérend père Chatard préface de Jean-Pierre Liegeois
édition Gaussen/Tchatchipen, 20 €